IranNucléaireNucléaire: l'AIEA reste ferme face à l'Iran qui veut...

Nucléaire: l’AIEA reste ferme face à l’Iran qui veut poser des conditions

-

AFP: L’Iran a envisagé mardi une coopération plus étroite à l’AIEA, sous condition d’un arrêt de l’enquête sur son programme nucléaire controversé, une proposition que l’agence a repoussée estimant ne pas avoir reçu suffisamment de clarifications de la part de Téhéran.

En visite à Vienne au siège de l’Agence internationale pour l’énergie atomique, le ministre iranien des Affaires étrangères Ali Akbar Salehi a souhaité la création d’un « nouveau mécanisme » pour régler le différent entre l’Iran et l’AIEA.

« Mais, l’AIEA doit d’abord dire que la première étape a été remplie et qu’une réponse a été apportée aux six questions en suspens. Ceci devrait être dit d’une manière explicite », a précisé M. Salehi, à l’issue d’une rencontre avec le directeur général de l’agence onusienne, le Japonais Yukiya Amano.

L’AIEA et l’Iran avaient adopté en août 2007 une feuille de route afin d’apporter des réponses aux interrogations de l’agence quant à la nature du programme nucléaire de Téhéran: pacifique, comme l’affirme la République islamique, ou visant la fabrication d’une bombe atomique, comme le soupçonnent les Occidentaux.

« Le directeur général a indiqué (à M. Salehi) qu’il n’est pas en mesure à cette étape de considérer la feuille de route accomplie », a réagi l’AIEA dans un communiqué.

Lors de leur entretien, M. Amano « a réitéré la position de l’agence sur les questions où l’Iran ne remplit pas ses engagements comme indiqué dans le rapport de février remis au Conseil des gouverneurs », poursuit le communiqué.

En raison de ces soupçons, l’Iran est l’objet d’une série de sanctions internationales, tant du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) que de l’Union européenne (UE).

Ali Akbar Salehi devait s’entretenir plus tard mardi avec son homologue autrichien, Michael Spindelegger.

Visé par les sanctions internationales du temps où il était chef du programme nucléaire iranien, le ministre iranien des Affaires étrangères peut se rendre en Europe depuis le 26 mai après la suspension de son interdiction de visa par Bruxelles.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous