IranNucléaireIran: Berlin attend des "actes concrets" sur le nucléaire

Iran: Berlin attend des « actes concrets » sur le nucléaire

-

BERLIN, 1 janvier 2012 (AFP) – Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a exigé dimanche des « actes concrets et vérifiables » de la part de l’Iran, qui a affiché son intention de reprendre les négociations avec la communauté internationale sur son programme nucléaire controversé.

Les propos de plusieurs responsables iraniens laissant la porte ouverte à la reprise des négociations, suspendues depuis un an, ont été « enregistrés avec intérêt », mais « ce qui compte, ce ne sont pas de vagues annonces, mais des actes concrets et vérifiables », a souligné le ministre dans un communiqué.

Le négociateur en chef iranien, Saïd Jalili, avait affirmé que Téhéran était prêt à reprendre les discussions avec les puissances mondiales, conduites par le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Mme Catherine Ashton, sur les inquiétudes occidentales au sujet du programme iranien.

« Nous leur avons officiellement dit de revenir aux négociations basées sur la coopération », a-t-il indiqué, selon les médias iraniens, samedi, en référence aux puissances mondiales impliquées dans les discussions et connues comme le groupe 5+1 (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Russie, France, Chine, Allemagne).

« Nous allons bientôt envoyer une lettre, après laquelle de (nouvelles) discussions seront programmées », a affirmé de son côté à l’agence Mehr l’ambassadeur d’Iran en Allemagne, Alireza Sheikh-Attar. « Il est dans le propre intérêt de l’Iran de remplir enfin ses engagements internationaux et de se montrer transparent sur son programme nucléaire », a insisté M. Westerwelle. « Ce n’est qu’ainsi que de nouvelles sanctions pourront être évitées ».

Les Etats-Unis et certains pays européens ont déjà adopté des sanctions contre les secteurs pétrolier, gazier et pétrochimique iraniens.

Après huit ans d’enquête sur l’Iran, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) avait publié début novembre un rapport composé d’un vaste catalogue d’éléments « crédibles » indiquant que le pays avait travaillé à la mise au point d’une arme nucléaire. Des assertions rejetées par Téhéran.

 

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous