IranNucléaireClinton à l'Iran: le temps de la diplomatie n'est...

Clinton à l’Iran: le temps de la diplomatie n’est pas « illimité »

-

WASHINGTON, 4 avr 2012 (AFP) – La secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, a averti mercredi l’Iran que le temps de la diplomatie n’était pas « illimité » et que « toutes les options » restaient sur la table si Téhéran refusait de négocier sur son programme nucléaire controversé.

Mme Clinton a également indiqué que Washington maintiendrait une « forte pression » sur l’Iran, alors que Téhéran semble tergiverser sur le lieu où doivent se dérouler courant avril des discussions de haut niveau sur son programme nucléaire.

« Plus vite nous pourrons commencer les discussions, mieux ce sera », a dit Mme Clinton lors d’une conférence de presse conjointe à Washington avec le Premier ministre kosovar Hashim Thaçi.

« Nous souhaitons une issue pacifique (…) mais le temps de la diplomatie n’est pas illimité et toutes les options restent sur la table pour empêcher l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire », a déclaré Mme Clinton.

Israël et les Etats-Unis ont déjà laissé entendre qu’une action militaire contre les sites nucléaires iraniens pourrait être envisagée si la diplomatie échoue.

Hillary Clinton avait annoncé samedi que des discussions 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France et Allemagne) sur l’Iran auraient lieu les 13 et 14 avril à Istanbul.

Mais la Russie et l’Union européenne avaient ensuite dit que le lieu et la date des discussions n’avaient pas encore été fixés. Mercredi, des responsables iraniens ont indiqué que Téhéran souhaitait tenir en Irak et non plus en Turquie cette rencontre, en justifiant ce revirement par la position d’Ankara sur la crise syrienne.

La chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton et son équipe ont actuellement « des consultations » avec des responsables iraniens à ce sujet, a déclaré Mme Clinton.

« Nous nous attendons à ce que Mme Ashton annonce le lieu et la date des discussions une fois qu’ils auront été confirmés », a dit la chef de la diplomatie américaine.

« L’Iran a indiqué qu’il était prêt à reprendre les négociations et à s’engager dans la voie d’un dialogue continu. Comme je l’ai dit précédemment, nous ne sommes pas là pour le simple plaisir de discuter. Nous voulons un échange sérieux, qui aboutisse à des résultats concrets », a insisté Mme Clinton.

Les dernières discussions entre l’Iran et les puissances du groupe 5+1, tenues à Istanbul en janvier 2011, se sont conclues par un échec.

Les Etats-Unis et l’Union européenne ont imposé des sanctions pétrolières à l’Iran, soupçonné malgré ses démentis de vouloir se doter de l’arme atomique, en réponse à son manque de coopération sur les questions nucléaires.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous