IranNucléaireLa quête nucléaire de l'Iran

La quête nucléaire de l’Iran

-

The New York Times, 28 aout – L’Iran semble avoir installé quelques centaines de centrifugeuses en plus dans son site profondément enfoui sous la terre connu sous le nom de Fordow, accroissant ainsi sa capacité à produire de l’uranium enrichi à 20%, une pureté qui peut être convertie relativement vite en combustible pour armement.

Ce sont là des nouvelles perturbantes. Mais l’administration Obama déclare sagement qu’ « il y a du temps et de la place » pour continuer de travailler vers une solution diplomatique, en dépit de la pression grandissante d’une action militaire de la part d’Israël et de ses soutiens.

En poursuivant ses activités, l’Iran viole les exigences du Conseil de sécurité de l’ONU de cesser l’enrichissement, mais comme l’a dit un responsable cela ne « change pas la donne ». La divulgation au sujet des centrifugeuses se trouve dans un rapport bientôt attendu de l’Agence Internationale à l’Énergie Atomique. Les ambitions nucléaires de Téhéran sont clairement dangereuses pour Israël et la région. Mais l’administration soutient que l’Iran n’est pas sur le point de produire une arme et que les inspecteurs des Nations Unies donneront une mise en garde avant qu’il n’atteigne ce stade.

La prudence de Washington est bien placée, spécialement lorsqu’elle est comparée aux déclarations explosives de Benjamin Netanyahu, le premier ministre israélien, stipulant que le temps vient à manquer. Il ne s’est jamais enthousiasmé à l’idée de négociations entre l’Iran et les États-Unis et les autres grandes puissances. On suppose maintenant qu’il va intensifier ses avertissements avant les élections aux États-Unis dans une tactique cynique pour obtenir l’accord du président Obama afin d’agir bientôt contre l’Iran.

Une attaque dans ce cas pourrait bien empirer les choses. Une campagne aérienne soutenue ne retarderait probablement le programme nucléaire de l’Iran que de quelques années. En outre, la discussion concernant l’usage de la force est devenue une diversion, déplaçant l’attention sur la dispute entre l’Israël et les États-Unis au lieu de la garder directement sur l’Iran.

Il est décevant que les sanctions récemment durcies ainsi que plusieurs séries de négociations n’aient pas produit de résultats positifs. S’il y existe une chance quelconque dans ce sens, le monde va devoir rester uni en renforçant les sanctions et en isolant l’Iran. C’est pourquoi la réunion cette semaine à Téhéran du Mouvement des Non-alignés représente un coup majeur. Les nations réellement intéressées par la paix auraient dû boycotter la réunion. Au lieu de cela, 120 ont envoyé de hauts représentants, y compris des chefs d’État.

Certaines comme les États du Golfe Persique, certainement pour assurer leurs arrières, achètent des milliards de dollars de nouvelles armes américaines parce qu’elles craignent un Iran doté de l’arme nucléaire. Pire que tout, Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations Unies, a choisi d’y participer même si l’Iran fait un pied de nez aux résolutions du Conseil de sécurité depuis près de six ans. La rencontre a fourni à l’Iran une occasion en or pour faire de la propagande en jouant aux victimes afin de défendre un programme nucléaire indéfendable.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous