IranNucléaireIran: le patron de l'AIEA juge la situation "préoccupante"

Iran: le patron de l’AIEA juge la situation « préoccupante »

-

PARIS, AFP: Le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) Yukiya Amano a jugé lundi à Paris la situation « préoccupante » dans la crise du nucléaire iranien, après un entretien avec le président François Hollande.

« La situation actuelle est préoccupante mais il est important de continuer à rechercher une solution diplomatique », a déclaré M. Amano. « Le matériel et les installations déclarées sont sous la surveillance de l’AIEA et nous pouvons vérifier qu’ils sont toujours destinés à des usages pacifiques », a-t-il cependant poursuivi, n’évoquant toutefois que les installations « déclarées ».

« Nous allons avoir un dialogue de haut niveau avec l’Iran le 13 décembre à Téhéran », a encore rappelé le patron de l’AIEA. « La façon de résoudre cette question doit emprunter la voie diplomatique et nous allons poursuivre nos efforts ».

L’Elysée a évoqué dans un communiqué des « échanges approfondis sur la crise nucléaire iranienne », rappelant la publication vendredi « d’un rapport de l’AIEA qui confirme une nouvelle fois les inquiétudes de la communauté internationale sur le programme nucléaire iranien ».

François Hollande « a fait part à M. Amano du plein soutien de la France pour que l’Iran réponde à ses obligations internationales et coopère pleinement » avec l’AIEA, a poursuivi l’Elysée. Le chef de l’Etat a également rappelé « l’attachement de la France à l’action de l’AIEA contre la prolifération, à ses missions en faveur de la sûreté et la sécurité nucléaires, et à son rôle pour la promotion responsable des technologies nucléaires civiles ».

Les grandes puissances et Israël soupçonnent l’Iran de vouloir se doter de l’arme atomique, ce que Téhéran nie.

Dans son rapport, l’AIEA réaffirme que, faute de coopération suffisante de la part de Téhéran, elle n’est toujours pas « en mesure (…) de conclure que tous les matériaux nucléaires en Iran sont (utilisés) à des fins pacifiques ».

Pour le ministère français des Affaires étrangères, « le programme nucléaire iranien continue de se développer en violation des résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et du Conseil des gouverneurs de l’AIEA ».

Le rapport vendredi « le montre une nouvelle fois ». « L’Iran poursuit l’accumulation de nouvelles capacités d’enrichissement sur son site enterré de Fordo », a souligné lundi Philippe Lalliot, porte-parole du Quai d’Orsay, lors d’un point presse.

L’Iran a terminé l’installation de ce site clé enfoui sous une montagne près de la ville sainte de Qom (centre), augmentant ainsi nettement sa capacité d’enrichissement d’uranium, selon le nouveau rapport de l’AIEA.

« Malgré les demandes répétées du Conseil des gouverneurs, Téhéran ne coopère toujours pas avec l’AIEA et sape la capacité de contrôle de celle-ci en refusant de faire la lumière sur la possible dimension militaire de son programme nucléaire et en continuant de procéder à des travaux sur le site de Parchin, dont les Iraniens refusent toujours l’accès », a ajouté M. Lalliot.

L’AIEA accuse les autorités iraniennes d’empêcher son travail de vérification sur le site militaire de Parchin, près de Téhéran, où l’agence veut se rendre depuis un an.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous