IranNucléaireNucléaire iranien: Paris veut plus de pression diplomatique

Nucléaire iranien: Paris veut plus de pression diplomatique

-

PARIS, AFP) – Le dernier rapport de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) sur le programme nucléaire iranien « démontre que l’Iran continue de privilégier la voie du défi et du déni », déplore jeudi la France qui veut « accroître la pression diplomatique » sur Téhéran.

Selon le ministère français des Affaires étrangères, ce rapport, diffusé mercredi, « confirme en effet que l’Iran a poursuivi l’approfondissement de ses activités nucléaires, en violation de multiples résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies et du conseil des gouverneurs de l’AIEA ».

« Nous discuterons dans les jours qui viennent avec nos partenaires du conseil des gouverneurs de l’AIEA de la réponse à apporter à ces informations. Elle devra permettre d’accroître sur l’Iran une pression diplomatique à la mesure de l’avancée de son programme nucléaire », a déclaré le porte-parole du Quai d’Orsay, Philippe Lalliot.

L’Iran a accéléré l’installation de centrifugeuses plus modernes sur un site d’enrichissement d’uranium, une activité au coeur de son conflit avec les grandes puissances, selon le rapport de l’AIEA.

Le pays a installé près de 700 centrifugeuses IR-2m et des enveloppes de centrifugeuses vides sur son site de Natanz (centre), contre 180 en février. Ces nouvelles centrifugeuses, utilisées pour enrichir de l’uranium, ne sont pas encore entrées en production.

Les grandes puissances et Israël soupçonnent l’Iran de vouloir développer l’arme atomique sous couvert de son programme nucléaire civil, ce que Téhéran dément.

Avec un équipement plus performant, ils craignent que l’Iran puisse plus facilement produire de l’uranium enrichi à un niveau de pureté nécessaire pour fabriquer l’arme nucléaire.

Parallèlement à des trains de sanctions économiques contre Téhéran, se tiennent aussi régulièrement des négociations diplomatiques entre l’Iran et les grandes puissances réunies dans le cadre du groupe 5+1 (les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU – Etats-Unis, France, Grande-Bretagne, Russie, Chine – plus l’Allemagne).

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous