NewsSur le filL'Iran ne cédera pas aux pressions, dit Mahmoud Ahmadinejad

L’Iran ne cédera pas aux pressions, dit Mahmoud Ahmadinejad

-

"Les puissances qui s’acharnent à faire pression déploient leur savoir-faire pour briser la volonté de la nation de se doter de la technologie nucléaire (…) A nos yeux, le dossier nucléaire de l’Iran est clos", a-t-il déclaré à des dignitaires religieux dans la ville sainte chiite de Qom, en faisant allusion aux cinq membres du Conseil de sécurité (Etats-Unis, Russie, Chine, Grande-Bretagne, France) et à l’Allemagne.

"Récemment, ils ont commencé une nouvelle partie (…) Le résultat, ce sera la honte sur toi", a dit le président, cinq jours après une visite à Téhéran du représentant de la politique étrangère européenne, Javier Solana. Celui-ci était venu présenter une série de mesures incitatives visant à persuader les Iraniens de renoncer à enrichir de l’uranium.

Solana a réaffirmé à Téhéran que les "six" voulaient que l’Iran suspende ses activités d’enrichissement pendant les discussions proposées.

Toutefois, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, a déclaré jeudi que son pays était prêt à discuter des propositions des grandes puissances mais que les six devraient aussi étudier sérieusement celles de Téhéran.

L’IRAN FAIT DU TEMPS SON ALLIÉ

"Nous les avons informés de ce que nous sommes prêts à négocier. L’ensemble des propositions des pays 5+1 est actuellement à l’étude et Téhéran réagira en temps voulu", a dit Mottaki lors d’une conférence de presse en Ouganda.

De source iranienne autorisée, on estimait jeudi que le temps jouait en faveur de l’Iran, qui affirme que ses activités nucléaires sont exclusivement civiles et non militaires comme le soupçonnent les Occidentaux.

"Nous allons étudier les propositions, mais pas la partie concernant le gel de l’enrichissement (…) Nous poursuivons notre programme et les capacités nucléaires de l’Iran augmentent constamment", a dit un responsable iranien qui a participé aux discussions avec Solana.

Washington, qui accuse l’Iran d’essayer de fabriquer une bombe atomique, a dit privilégier la voie diplomatique sans exclure une opération militaire.

Ahmadinejad a affirmé jeudi que l’Iran "couperait les mains" à tout assaillant. "Le temps des brimades est terminé. Nous couperons les mains à tout attaquant", a-t-il affirmé dans un discours cité par l’agence estudiantine Isna.

Signataire du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP), l’Iran insiste sur son droit à maîtriser à des fins de production d’électricité la totalité du cycle des combustibles nucléaires, y compris l’enrichissement de l’uranium.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous