NewsSur le filBernard Kouchner évoque l’éventualité d’une attaque israélienne contre l'Iran

Bernard Kouchner évoque l’éventualité d’une attaque israélienne contre l’Iran

-

Iran Focus, 5 octobre – Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, en visite en Irak, a exhorté Israël à ne pas lancer d’attaque contre l’Iran tout en  estimant qu’Israël agirait contre l’Iran avant que ce pays ne produise sa première bombe atomique, a rapporté l’agence Reuters.

Pour lui, une attaque israélienne représenterait un "danger" et il faut continuer à privilégier "le dialogue, le dialogue et encore le dialogue", car "tout le monde sait, y compris les Iraniens, qu’Israël n’attendra pas que la bombe (iranienne) soit prête" pour agir.

"Israël a toujours dit qu’il n’attendra pas que la bombe (iranienne) soit prête. Je pense que les Iraniens le savent. Tout le monde le sait", dit-il dans une interview au journal israélien Haaretz de dimanche.

"Je sais qu’en Israël, et dans l’armée israélienne, il y a ceux qui se préparent à une solution militaire ou à une attaque" afin de faire cesser le programme nucléaire iranien, a-t-il déclaré dans le quotidien israélien Haaretz.

Pour le ministre français, l’Iran serait capable de se doter d’une arme nucléaire dans un délai de deux à quatre ans.

Par ailleurs le journal Le Monde a rapporté dans son édition du 2 octobre dernier que les  Américains sont en train de mettre en place sur la base aérienne israélienne de Nevatim, dans le désert du Néguev, un puissant radar, connu sous le nom de FBX-T, d’une portée de près de 2000 kilomètres.  Ce système de détection de missiles aurait été transporté par douze avions-cargos et serait placé sous le contrôle de 120 militaires américains.

La presse israélienne a fait remarquer que c’est la première fois que des soldats américains opéreront sur le sol d’Israël. Il n’est pas encore acquis que les militaires israéliens pourront également participer au maniement de ce radar directement relié à un système de surveillance par satellites américains. Il sera également connecté au système de défense antimissiles Arrow, d’une portée de près de 1 000 km, installé sur la base de Palmahim, au sud de Tel-Aviv. Ce radar a pour but de réduire le temps de réponse en cas d’attaques balistiques en provenance d’Iran.

La livraison de ce radar avait déjà été évoquée lors de la visite de Georges Bush, en mai, à Jérusalem, à l’occasion du soixantième anniversaire de la création de l’Etat d’Israël. Ce radar sera totalement intégré au bouclier américain. Selon les spécialistes, il permettrait d’intercepter le départ d’un missile iranien Shahab-3 à mi-distance de son vol, soit six fois plus vite que l’ancien système, selon Mark Kirk, membre républicain du Congrès. Cette livraison serait en quelque sorte « le cadeau d’adieu » du président Bush à Israël.

BOMBES À PERFORATION

L’administration américaine a également donné son feu vert, après quelques réticences, pour la livraison à Israël de mille GBU-39 (Guided Bomb Unit) capables de perforer 1,8 m de béton armé. La décision avait été annoncée par le Pentagone le 12 septembre. Le Congrès a trente jours pour se prononcer. Le coût total de l’opération est estimé à 77 millions de dollars.

Ces engins de seulement 113 kg ont une capacité de pénétration équivalente à une bombe de 900 kg. Leur poids réduit permet donc à un bombardier d’en emporter beaucoup plus et d’accroître ainsi sa force de frappe ou son rayon d’action en cas de moindre charge. Dotée d’un GPS, cette bombe a une précision d’impact de quelques mètres et ne mesure que 1,75 m.

Enfin, une équipe d’officiers du Pentagone était en Israël la semaine dernière pour mettre au point les derniers détails concernant la vente d’avions militaires F-35 Joint Strike. Le contrat, qui pourrait être signé au début de 2009, concerne la livraison de 25 appareils et d’une option concernant 50 autres pour la somme de 15 milliards de dollars. Le Pentagone a donné son accord, mardi 30 septembre.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous