NewsSur le filLes brèves d’Iran Focus

Les brèves d’Iran Focus

-

ImageIran Focus : Une femme sur la potence ; La situation d’une prisonnière politique se dégrade ; Un prisonnier politique torturé violemment à Gohardacht ; Un jeune âgé de 17 ans au moment du délit présumé, sur le point d’être exécuté

Un autre jeune en instance d’exécution  
Ebrahim Goodarzvand Changuini né le 22 Juin 1986 risque d’être exécuté par aplication de la loi du taillon. En mars 2003, alors qu’il il n’avait  que 17 ans il a été condamné pour avoir commis un meurtre et depuis  6 ans il purge sa peine à la prison de Roodbar . M. Changuini lors d’un  jeu et d’une plaisanterie par un coup  de couteau blesse mortellement son ami.  Après l’examen des faits par la cour et le système judiciaire M. Changuini a été condamné à mort.

Une femme sur la potence
Selon le site de la télévision d’Etat, Jam-e-Jam, la Cour suprême a transmis le  dossier  de Chahla Jahed à la chambre d’exécution des peines, qui emmènera l’accusée sur la potence.
La jeune femme est accusée d’homicide sur la première épouse de son mari en 2002.

La situation d’une prisonnière politique se dégrade
Selon des informations de la section des femmes de la prison d’Evine à Téhéran, Hamideh Nabavi,  prisonnière politique, arrêtée pour avoir salué, lors d’une commémoration, la mémoire des prisonniers politiques massacrés en 1988 se trouve dans une condition critique. Elle était sous traitement d’un spécialiste avant son arrestation. Elle a été privée de voir son médecin.
             
 Un prisonnier politique torturé violemment à Gohardacht   
 Selon des informations de la section 2 de la prison de Gohardacht (banlieue de Téhéran), Afchine Baymani, un prisonnier politique, a été agressé par des gardiens armés de la  prison et transféré à  la section 5 , qui est l’une des pires sections de la prison.  " Sale Monafeq (nom péjoratif que le régime utilise pour désigner l’OMPI, l’opposition), on va te donner une leçon que tu n’oubliera jamais. La même leçon que nous avons donnée à votre ami Saran  (Hechmat Saran prisonnier politique tué sous la torture) », a dit un chef des gardiens.  On a tué ici tes amis par centaines et tu peux voir que rien n’a changé ! »  a déclaré Ali Mohammadi, le chef adjoint en le frappant avec un bâton. « On boirait ton sang si on nous laissait le faire», a dit un autre gardien. Ils ont accompagné chaque insulte de coups de matraques. Baymani est actuellement dans un état critique et sa vie est en danger. 

Un jeune âgé de 17 ans au moment du délit présumé, sur le point d’être exécuté
Dans une mesure urgente le 29 mai, le détenu Mehdi Mazrou’i, âgé de 24 ans, a été transféré du quartier n° 1 de la prison Dastguerd d’Ispahan en isolement dans l’attente de son exécution, indiquent des informations venus d’Iran. Il avait 17 ans au moment du délit présumé dont il est accusé. Mazrou’i a été transféré en secret par des agents qui voulaient empêcher des fuites à ce sujet. Pour lui soutirer des aveux, les agents l’ont soumis à diverses formes de torture 50 jours durant, alors qu’il était adolescent lors de son arrestation, en lui arrachant les ongles, lui brisant le bras et le suspendant au plafond pendant de longues périodes. Il en a gardé une épaule gravement blessée.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous