NewsSur le filIran: «Neda n’était ni pour Moussavi ni pour Ahmadinejad...

Iran: «Neda n’était ni pour Moussavi ni pour Ahmadinejad mais pour sa partie » (fiancé)

-

ImageIran Focus: Le fiancé de la jeune Neda, tuée samedi par les forces répressives du régime à Téhéran, a déclaré dans une entrevue accordé lundi à la chaîne BBC que cette dernière n’avait de préférence pour aucun des candidats, « son seul objectif était sa patrie ».

La jeune fille a été tuée samedi par les forces répressives du régime à Téhéran. Sa mort a donné un visage aux victimes de la répression politique en Iran. Au cours du week-end dernier, les images de la mort de cette jeune Iranienne lors d’une manifestation ont circulé dans le monde entier.

 Son fiancé, Caspian Makan, s’est fait connaître lundi soir pour déclarer : « L’objectif de Neda n’était ni Moussavi ni Ahmadinejad. Son objectif était sa patrie et il lui importait d’agir dans cette voie. Elle avait à mainte reprise affirmé que même si elle devait y donner sa vie et qu’une balle devait lui traverser le cœur – et c’est ce qui s’est effectivement produit – elle n’aurait de cesse de continuer dans cette voie. Malgré son jeune âge, elle nous a donné une grande leçon ».

Concernant certaines images truquées diffusées sur internet, Caspian Makan a déclaré : « Je naviguais sur la toile et je suis tombé sur un site, « ireport » qui montrait une jeune femme avec un signe de couleur verte en affirmant que la photo appartenait à Neda. Tandis que cette photo n’a rien à avoir avec Neda. La photo montrait une fille brandissant une affiche de monsieur Moussavi. Il semble que les sympathisants de Monsieur Moussavi ont essayé de le lier à Neda. Mais ce n’ai pas vraie. Neda était extrêmement proche de moi, Neda n’a jamais supporté aucun des deux groupes. Neda voulait la liberté, la liberté pour tout le monde. »

 Sur les images diffusées sur internet, on voit une jeune femme allongée, sous qui se répand très vite une mare de sang. La terrible vidéo de sa mort diffusée sur Internet, avec son père à ses côtés criant désespérément « N’aie pas peur, Neda, n’aie pas peur » « Ne pars pas Neda, ne pars pas ! » a frappé les consciences à travers le monde.

Les funérailles de Neda Salehi Agha Soltan, 27 ans, était censée avoir lieu lundi 22 juin à la mosquée Niloufar de l’arrondissement Abbas Abad de Téhéran. Mais, le régime a annulé le service. Les autres mosquées ont également reçu des directives pour les avertir de ne pas tenir de cérémonie funéraire pour Neda.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous