NewsSur le filIran : Le procureur général rend d’avance des condamnations...

Iran : Le procureur général rend d’avance des condamnations à mort collectives pour les manifestants

-

ImageIran Focus : Dans une interview à la télévision d’Etat, le procureur général du régime iranien, Mohseni-Ejei,  a déclaré que la peine de mort est retenue non pas en fonction des actes commis par les manifestants mais de leur appartenance aux mouvements d’opposition organisés. Cinq manifestants ont été condamnés à mort mercredi dernier par le système judiciaire. Mise à mal par le soulèvement populaire qui perdure depuis six mois, le régime a choisi la fuite en avant et cherche à instaurer un climat de terreur, au risque de radicaliser l’opposition.

Sur la deuxième chaîne du régime (18 novembre 2009),  Mohseni-Ejei a déclaré : « Les crimes commis et leurs auteurs sont divers. Il y a des cas où ces crimes ont été de nature organisée et d’autres où  ils  ont été commis à titre individuel. (…) Concernant les faits survenus après les élections, il n’existe aucun doute sur l’existence d’un courant organisé, animé de motivations funestes (…) et qui agit contre la volonté du peuple et du système islamique. »

« Par conséquent, ils seront châtiés chacun en fonction du délit qu’ils auront commis. La peine capitale a été retenue par le judiciaire pour ceux qui sont liés à des groupes contre révolutionnaires dont les dirigeants restent intacts [référence à l’opposition des Moudjahidine du peuple (OMPI)]. Ils seront condamnés à mort, comme le stipule la loi, cela concerne aussi leurs sympathisants, même s’ils n’appartiennent pas à leur aile militaire. Quant à leurs crimes le pouvoir judiciaire a retenu la peine maximale. »

La reconnaissance ouverte du procureur général de la peine de mort collective pour tous les membres et sympathisants de groupes d’opposition organisés expose la nature barbare du régime quand il s’agit d’anéantir ses adversaires. Rendre des sentence de mort collectives pour appartenance ou sympathie pour un mouvement d’opposition va à l’encontre de toutes les normes internationales. La tâche des parodies de procès du régime est uniquement de prononcer des jugements décidés d’avance.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous