EconomyÉconomieSanctions contre l'Iran: Washington intensifie la pression sur Ankara

Sanctions contre l’Iran: Washington intensifie la pression sur Ankara

-


AFP :  Un haut responsable du Trésor américain doit se rendre dans la semaine en Turquie, pour discuter des moyens d’isoler encore davantage l’Iran du système financier mondial, a-t-on appris lundi de source officielle.

Stuart Levey, sous-secrétaire adjoint au Trésor chargé du renseignement financier et de la lutte contre le terrorisme, doit se rendre en Turquie après une visite en Azerbaïdjan, où il devait arriver lundi, a indiqué le Trésor dans un communiqué.

M. Levey doit achever son voyage dans ces deux pays voisins de l’Iran vendredi, ajoute le texte sans fournir de programme précis sur les étapes de cette tournée.

Ce voyage doit être l’occasion de rencontres avec des responsables gouvernementaux et des dirigeants du secteur privé, indique le Trésor, selon qui M. Levey poursuivra les efforts engagés par le gouvernement américain « pour protéger le système financier international des menaces posées par les activités illicites de l’Iran ».

Il s’agit là d’une référence claire au programme nucléaire iranien, dont les Occidentaux estiment que le but est de fournir la bombe atomique à la République islamique, en dépit des dénégations répétées de Téhéran.

Pour contraindre l’Iran à renoncer à ce programme, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté une série de résolutions imposant des sanctions économiques et financières de plus en plus contraignantes.

Les Etats-Unis cherchent de leur côté à convaincre le monde, et leurs alliés en particulier, d’abandonner tout lien commercial avec l’Iran, afin de tarir ses ressources financières.

Membre de l’Alliance atlantique, la Turquie avait voté contre la dernière résolution du Conseil de sécurité sur l’Iran en juin.

La Turquie reçoit quotidiennement entre 15 et 18 millions de mètres cubes de gaz iranien grâce à un gazoduc reliant le nord-ouest de l’Iran à Ankara.

La presse iranienne a rapporté pendant l’été que Téhéran et Ankara avaient signé un contrat portant sur la construction d’un nouveau gazoduc susceptible de fournir sous trois ans 60 millions de mètres cubes de gaz par jour à l’Europe, via la Turquie.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous