EconomyÉconomieIran: 2,6 mds de dollars détournés dans un scandale...

Iran: 2,6 mds de dollars détournés dans un scandale financier sans précédent

-

AFP: La banque Saderat, l’une des principales banques d’Iran, et sept autres établissements financiers ont perdu quelque 2,6 milliards de dollars dans l’une des plus grandes fraudes de l’histoire de la République islamique, ont révélé dimanche les médias iraniens.

Cette fraude a été organisée en 2009 par un Iranien non identifié, appelé « Monsieur X » par les autorités, qui a réussi à soutirer en deux ans quelque 28.000 milliards de rials (environ 2,6 milliards USD) au système bancaire iranien grâce à de fausses lettres de crédit censées émaner de la banque Saderat, selon les premiers éléments révélés par les médias.

Les sommes obtenues grâces à ces faux documents ont permis à ce « Monsieur X », qui semble avoir bénéficié d’un important réseau de complicités, de mener de nombreuses opérations comme le rachat d’une des principales aciéries du pays, selon les mêmes sources.

« Monsieur X » a même tenté de créer sa propre banque, selon le gouverneur de la Banque centrale Mahmoud Bahmani, qui a précisé à l’agence Fars que l’escroc n’avait toutefois pas obtenu l’autorisation nécessaire pour se lancer dans cette opération.

Cette fraude à vaste échelle, dont tous les détails ne sont pas encore clairs, a été découverte début août, a indiqué à l’agence officielle Irna le directeur de la banque Saderat, Mohammad Jahromi, en affirmant que sept autres établissements bancaires avaient été victimes de l’escroquerie.

« Toutes les personnes impliquées dans cette affaire ont été arrêtées », a indiqué le chef de l’autorité judiciaire, l’ayatollah Sadegh Larijani, sans préciser leur nombre ni si le mystérieux « Monsieur X » en faisait partie.

Ce scandale constitue « un cas de corruption financière sans précédent » dans l’histoire de la République islamique, a estimé le responsable de l’Organisation générale de l’inspection, dépendant de l’autorité judiciaire, Mostafa Pour Mohammadi.

Un influent parlementaire conservateur, Ahmad Tavakoli, a ajouté que l’affaire révélait « une terrible corruption (au sein) du système bancaire et de l’administration ».

Le dernier classement annuel de Transparency International, organisme basé en Allemagne qui traque la corruption dans le monde, place l’Iran au 146e rang sur 178 pays surveillés.

7,062FansLike
1,163FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous