Intelligence ReportsTerrorismeDeux agents de renseignement iraniens inculpés pour espionnage par...

Deux agents de renseignement iraniens inculpés pour espionnage par le procureur fédéral allemand

-

Deux agents de renseignement iraniens inculpés pour espionnage par le procureur fédéral allemand

 Le procureur fédéral allemand a publié le 8 avril dernier des accusations contre deux employés des renseignements du régime iranien pour espionnage de l’organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI / MEK) et le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), ce qui va à l’encontre du code pénal allemand.

Les preuves confirment que Maysam Panahi et Saeid Rahmani ont travaillé pour les services secrets iraniens depuis 2013 et 2014 respectivement, et ont transmis des informations sur les membres de l’OMPI en Allemagne et dans d’autres pays de l’UE. Panahi est en détention depuis le 28 octobre 2015 pour avoir reçu une rémunération du VEVAK en échange de ses activités d’espionnage.

Selon une déclaration la Commission de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme du CNRI, les espions préparent leur mission à l’hôtel Mohajer en Irak sous les ordres d’un agent vétéran du VEVAK et membre de la Force Qods répondant au nom de Kianmehr et pseudonyme de Saijad, qui a recruté et continue à recruter des transfuges en Allemagne par le bais de Facebook et des relais dans ce pays. Saijad a été impliqué dans des opérations terroristes dans la région du Moyen-Orient et fait partie des renseignements du régime depuis 30 ans.

Il a également recruté Massoud Dalili Dakhel, qui a servi de guide aux forces irakiennes qui ont assailli Achraf en 2013, causant la mort de 52 membres de l’OMPI, massacrés les mains attachées dans le dos. Il contrôle et dirige les espions et est en contact permanent avec les responsables des antennes du VEVAK en Allemagne et en France.

L’hôtel Mohajer assure la fonction de centre du VEVAK et QG de renseignements de la Force Qods et du régime iranien à Bagdad. Une fois que les transfuges sont prêts, ils sont expédiés en Europe directement ou via l’Iran avec de faux passeports et visas.

Suite à la divulgation des espions du VEVAK en octobre dernier, de nombreuses lettres et articles de propagande ont été diffusés par le VEVAK afin d’éviter que l’affaire soit portée devant les tribunaux et l’arrestation d’autres agents. Selon les absurdes publications des sites Internet affiliés au VEVAK, les allégations d’espionnage imputées à Panahi sont « fabriquées par l’OMPI » et dues à un « nouveau stratagème de l’OMPI » pour « effrayer les autres membres de l’OMPI ».

Ces arguments ridicules mettent en évidence les inquiétudes de Téhéran concernant la divulgation de ses activités d’espionnage de ses complots contre la Résistance iranienne. Le régime iranien a d’ailleurs initié avec ostentation une collecte de fonds lancé par des transfuges pour engager un avocat dans le but de démentir les liens financiers des espions avec le VEVAK.

Les services de renseignements allemands ont déjà affirmé à plusieurs reprises que les activités du VEVAK en Allemagne se focalisent sur la surveillance des membres du CNRI et l’OMPI et qu’elles visent à infiltrer et discréditer ces organisations.

Selon la Résistance iranienne, le fait que l’affaire d’espionnage visant l’OMPI et le NCRI ait été menée en justice représente une grande avancée, mais il est nécessaire d’exposer en public tous les détails illégaux des pratiques du régime iranien afin d’empêcher ces activités criminelles. En effet, les transfuges ne sont pas de simples dissidents à la résistance iranienne et leur présence en Europe et aux Etats-Unis constitue un réel danger pour les réfugiés iraniens.

Ainsi, la Résistance iranienne demande à l’Allemagne et aux autres Etats membres de l’UE de punir et d’expulser les agents et les employés du fascisme religieux au pouvoir en Iran, en conformité avec la décision du Conseil de l’UE d’avril 1997.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous