Intelligence ReportsTerrorismeIran : des enfants pour la propagande dans la...

Iran : des enfants pour la propagande dans la guerre en Syrie

-

Iran Focus – Téhéran a lancé une nouvelle campagne de propagande utilisant des enfants pour recruter dans la guerre en Syrie. Téhéran est confronté à une crise dans le recrutement de combattants pour défendre le dictateur syrien Bachar al-Assad.

Les médias d’État en Iran ont sorti au cours des derniers jours un clip promotionnel : « Les martyrs qui défendent le sanctuaire sacré ». La maison de production Bassidj, productrice de la vidéo, est le bras de propagande d’une branche des Gardiens de la Révolution Islamique ( pasdaran).

La vidéo, qui peut être consultée sur le site Web du CNRI, montre de jeunes enfants chantant ce qui suit :

« Levons-nous pour sauver le sanctuaire sacré.

J’ai rejoint la division de l’armée de [l’Imam] Hossein.

… J’ai un mandat de [l’Imam Ali] pour défendre le sanctuaire sacré.

Sur les commandements de mon chef [Ali Khamenei] je suis prêt à donner ma vie.

Le but n’est pas seulement de libérer l’Irak et la Syrie ;

Mon chemin est à travers le sanctuaire sacré [en Syrie], mais mon objectif est d’atteindre Jérusalem.

… Je ne regrette pas de me séparer de mon pays ;

Dans ce juste chemin, je porte mon linceul de martyre.

… De Mashhad [au nord-est de l’Iran], je vais marcher jusqu’à Damas.

Je suis comme l’oiseau qui vole vers le sanctuaire sacré. »

Il y a des similitudes, par exemple les images et les slogans utilisés dans la vidéo, se rapportent aux efforts de Téhéran pour recruter pendant la guerre Iran-Irak. Le régime a été confronté à une réaction défavorable du public quand il a essayé de recruter des soldats. Les autorités « ont utilisé des enfants iraniens comme des vagues humaines pour effacer les champs de mines à la frontière », a déclaré un représentant du CNRI.

« Dans le lexique du régime iranien, “défendre le sanctuaire sacré” est l’équivalent du déploiement des forces des pasdaran et plus récemment de l’armée régulière en Syrie pour défendre le régime d’Assad. Ceci se passe pendant que la majorité des victimes du régime iranien sont près d’Alep, qui se trouve à plusieurs centaines de kilomètres des sanctuaires saints Chiites près de Damas. »

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous