Intelligence ReportsTerrorismeAllemagne - Près de deux ans et demi de...

Allemagne – Près de deux ans et demi de prison pour un espion de l’Iran

-

Allemagne - Près de deux ans et demi de prison pour un espion de l'Iran

Avec l’agence DPA – Les Allemands le prenaient pour un opposant. Il a profité de leur confiance et a donné des informations à l’Iran. Un Iranien a espionné des Allemands pour les services secrets iraniens pendant des mois. La Cour de Berlin a prononcé mardi une peine d’emprisonnement de deux ans et quatre mois contre lui. Le jeune homme de 32 ans a confessé qu’il était coupable d’activités d’espionnage.

 

Il a déclaré pendant son jugement qu’il avait transmis des informations sur les groupes d’opposition iraniens et leurs membres et qu’il avait perçu un salaire d’agent en retour – environ 22 000 euros en 2015.

Le juge a déclaré que l’accusé avait été recruté après son départ d’un mouvement d’opposition en 2012 par le VEVAK, les services secrets iraniens. Quelques mois plus tard, il est venu en Allemagne. Il a espionné les mouvements d’opposition, en particulier l’organisation des moudjahidines du peuple d’Iran (MEK) et le Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI).

L’Iranien, qui a vécu dernièrement à Cologne, a été arrêté en octobre 2015. Pendant le procès, il a largement résisté. Le juge a justifié dans la sentence que l’accusé avait abusé de la confiance de nos compatriotes et passé beaucoup d’informations. « Il a agi pour obtenir une source de revenus. » Selon l’acte d’accusation, l’homme de 32 ans avait reçu un total de 28 600 euros à partir de 2013 de la part des services secrets iraniens.

Le Conseil national de la Résistance iranienne se félicite de la condamnation

La représentation allemande du Conseil national de la Résistance iranienne se félicite de la condamnation. Un communiqué a fait savoir que la poursuite des informateurs du régime iranien en Allemagne était une condition préalable à la sécurité des dirigeants de l’opposition, les membres et sympathisants de la Résistance iranienne.

Le procureur général a plaidé six semaines pour traiter une peine de trois ans. La défense a demandé une condamnation avec sursis. La procédure contre un coaccusé de 33 ans a déjà été présentée devant la Cour.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous