NewsResistanceIran /Maryam Radjavi explique la vérité de l'Islam

Iran /Maryam Radjavi explique la vérité de l’Islam

-

Iran /Maryam Radjavi explique la vérité de l'Islam

Londres, le 17 juillet – Au début du mois, des milliards de musulmans dans le monde entier ont célébré l’Aïd al-Fitr, qui marque la fin joyeuse du mois sacré du Ramadan.

Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), écrit : « pour les musulmans pratiquants de toutes les allégeances, le Ramadan est une saison de compassion, d’auto-amélioration et de communauté, des valeurs totalement dénigrées par la persistance du terrorisme et de la tyrannie au nom de l’Islam ».

Mme Radjavi poursuit sa tribune publiée dans Forbes le 10 juillet, en expliquant que, « dès le départ, quand le Prophète Mohammad a invité tout le monde à accepter un seul Dieu, il a dit aux gens que cela leur donnerait le salut. Dieu dit dans le Saint Coran que le Prophète était venu pour défaire les chaînes des mains et des pieds du peuple. Avant cela, Jésus avait dit: « aimez-vous comme le Seigneur vous aime ». Avant lui, Moïse a invité les gens à suivre une religion qui considère les êtres humains comme appartenant tous à une même famille, décrivant les différents peuples, ethnies et tribus comme des branches qui proviennent tous d’une seule source ».

Elle estime que les récentes violences à Orlando, Istanbul, au Bangladesh et en Arabie Saoudite, s’expliquent par une image déformée de l’islam, qui sortent les versets coraniques et les traditions du Prophète de leur contexte d’origine, pour tenter de justifier les assassinats, la conquête et l’assujettissement.

« Ce n’est pas ça, l’Islam.», affirme Mme Radjavi.

L’islam enseigne que nous sommes tous les enfants d’Abraham, et nous sommes donc frères et sœurs. Le coeur de la relation entre frères et soeurs est la liberté, la compassion et l’unité. Au lieu de cela, les versets coraniques ont été interprétés d’une manière ultraconservatrice, et utilisés par les dirigeants pour opprimer, exploiter et essayer d’en tirer une rétribution.

« Deux versions diamétralement opposées de l’islam ont vu le jour. L’une est basée sur la tyrannie. L’autre est fondée sur la liberté » nous dit Mme Radjavi, en ajoutant : « depuis que les mollahs sont au pouvoir à Téhéran, le Hezbollah libanais, Boko Haram et Daesh présentent tous un engagement malsain à l’interprétation oppressive et tyrannique. Mais il suffit de lire le Coran pour se rendre compte qu’ils sont en dissonnance frappante par rapport à la vérité de l’Islam ».

Quand il est utilisé par des extrémistes, le terme « djihad » est synonyme de terrorisme. Le vrai sens du djihad dans le Coran, l’affront contre l’injustice, donnant la permission de faire le djihad seulement à ceux qui sont confrontés à des assassinats ou à l’exil de force dans leur pays.

« Ironiquement, les musulmans qui s’opposent la règle des clercs ou des califes, ainsi que les non-musulmans qui refusent de se rendre à eux, sont les principales cibles de ce faux « djihad » affirme Mme Radjavi.

La violence contre les femmes est également pratiquée par les extrémistes, qui les privent de leurs droits les plus élémentaires. Cependant, l’islam a été à l’origine de la liberté et de l’égalité pour les femmes. Des centaines de femmes ont juré allégeance au Prophète et ont commencé à assumer des responsabilités dans le domaine politique, social et militaire. Voilà un exemple de la vérité de l’Islam.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous