Intelligence ReportsTerrorismeL’ex-ministre allemand affirme que l’Iran espionne l'OMPI

L’ex-ministre allemand affirme que l’Iran espionne l’OMPI

-

L’ex-ministre allemand affirme que l’Iran espionne le MEK

 Londres, 22 juillet – Dans un article écrit le 29 juin par Sabine Leutheusser-Schnarrenberger, et publié sur le site de Focus Online deux semaines avant les audiences de deux espions  Iraniens en Allemagne, l’ancien Ministre de la justice allemande s’est exprimé sur la question de l’espionnage de l’Iran contre la Résistance iranienne.

Leutheusser-Schnarrenberger a servi dans deux cabinets de l’ancien chancelier allemand Helmut Kohl et de la chancelière Angela Merkel en tant que Ministre fédéral de la justice. Elle a également été membre du Parti libéral de 1978 et membre du Bundestag de 1990 à 2013.

Dans son article, elle écrit: « Ils sont soupçonnés de travailler pour les services secrets iraniens. Cela montre que nous ne devons pas permettre que les soi-disant politiques visant à diminuer les tensions iraniennes nous tromper. L’espionnage de l’Iran en Allemagne, tant en termes d’amélioration des relations entre les deux pays que du point de vue de l’Etat de droit, est inacceptable. Ceci est en totale violation de la loi et est contraire à la souveraineté de l’Allemagne.

« L’Iran, en dépit de toute sa soi-disant proximité, et malgré toutes ses belles promesses et accords pour une chance à l’avenir, est continuellement et sciemment en train de violer la souveraineté de notre pays et les droits fondamentaux de nos citoyens iraniens qui luttent contre ce régime. Ce régime continue de se punir avec ses propres mensonges: toutes ces choses sont contraires aux activités promises et annoncées par le «modéré» [président iranien] Hassan Rouhani.

« Selon les déclarations du procureur général de l’Etat Allemand, « Ils doivent avoir été impliqués dans l’espionnage de Janvier 2013 à Août 2014 pour le compte des services secrets iraniens contre ‘l’Organisation des Moudjahidine du Peuple d’Iran’ (OMPI/MeK) et le ‘Conseil National de la Résistance iranienne (CNRI)’.

« La cour a ensuite mis en garde contre l’intensité de l’activité de Téhéran en Allemagne. «Tout n’est pas nouveau à cet égard. La chasse meurtrière des dissidents du régime iranien à l’étranger, et notamment en Allemagne, avait déjà atteint son apogée: l’assassinat du Restaurant Mykonos (Septembre 1992). Le meurtre arbitraire des représentants de la communauté minoritaire Kurde était un massacre comme nulle autre activité iranienne en Allemagne. Au tribunal, il est devenu certain que le gouvernement iranien avait approuvé et organisé ce crime. Par conséquent, pour la première fois une décision avait été rendue indiquant clairement que la République islamique d’Iran commandite des assassinats. »

Du point de vue de la violation de la souveraineté allemande et des droits fondamentaux du peuple, Mme Leutheusser-Schnarrenberger affirme: «… le tribunal actuel cherche à découvrir à quel point l’espionnage de l’Iran était actif en Allemagne et a violé les droits des citoyens allemands. Je salue la réussite de la poursuite et de l’inspection du procureur allemand parce que cela est maintenant très important, étant donné que nous sommes dans une situation où les félicitations vont de paires avec la joie et l’euphorie en ce qui concerne les nouvelles relations entre la République fédérale d’Allemagne et l’Iran.

L’on ne peut comprendre de quelle façon contrairement à un tel langage la situation en Iran s’est en réalité améliorée. En fait, elle s’est considérablement détériorée. Le régime intensifie ses efforts pour réprimer les dissidents à l’intérieur du pays par la torture et les exécutions, et exclut la Résistance par tous les moyens possibles. La visite du président iranien à Vienne a été annulée au dernier moment après que l’Autriche ait refusé d’interdire un rassemblement de l’OMPI/MeK contre Rohani comme Téhéran l’avait officiellement exigé. »

Pour finir, elle appelle à la fin de l’espionnage de l’Iran, « Pour des mesures de prévention, il doit y avoir une coordination entre les acteurs et les organes de sécurité. Les liaisons internationales doivent être établies. Ces entités doivent s’unir pour combattre les activités internationales de l’Iran, comme ils le faisaient avec ISIS compte tenu du fait que ce groupe est le ferment de l’intégrisme islamique. Ce phénomène a été la plus grande menace et doit être combattu partout où il monte. Chaque année, les autorités acteurs de la sécurité allemande publient des rapports concernant « le service de sécurité » de l’Iran actif en Allemagne et en Europe. Ces groupes tiennent l’OMPI/MeK et le CNRI sous leur surveillance. »

 

Lire aussi: 

Le CNRI se félicite de la condamnation d’un espion du VEVAK iranien en Allemagne

7,062FansJ'aime
1,182SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

Dernières nouvelles

Le Congrès américain soutien la quête du peuple iranien pour une République démocratique et laïque

Plusieurs membres bipartites de la Chambre des représentants des États-Unis ont présenté une résolution (H. RES. 100) soutenant le...

Une vague d’attaques par empoisonnement contre des écoles laisse des centaines de personnes malades

L'Iran est secoué depuis trois mois par des empoisonnements en série contre des écoles réservées aux filles, qui ont...

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite l'inquiétude du régime iranien. La veille du dernier mercredi de...

Conférence de la Journée internationale de la femme en soutien à la lutte des femmes en Iran

Le 4 mars, une conférence a eu lieu en l'honneur de la journée internationale de la femme. Conférence intitulée...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts et ses bas. La disparition du système clérical ne semble...

Les Iraniens rejettent une supposée alternative monarchiste pour l’Iran

Par : Nader Nouri Malgré une répression féroce et plusieurs pendaisons, le mouvement de protestation pour le changement affiche une...

Doit lire

Iran – La fête du feu, veille du dernier mercredi de l’année, cauchemar pour la dictature

Tcharshanbé Soury est une ancienne tradition iranienne qui suscite...

Les démocrates devraient entendre la voix des Iraniens, pas celle des dictateurs

Le soulèvement national iranien se poursuit malgré ses hauts...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous