Intelligence ReportsTerrorismeEncore des questions sans réponse sur le Président iranien...

Encore des questions sans réponse sur le Président iranien (Maison Blanche)

-

WASHINGTON, 8 sept 2005 (AFP) – La Maison Blanche a indiqué jeudi avoir encore des questions sans réponse concernant le président iranien Mahmoud Ahmadinejad, à qui les Etats-Unis ont accordé un visa pour qu’il puisse participer la semaine prochaine à l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

« Il y a encore des questions auxquelles on n’a pas répondu à propos de son rôle » dans la prise d’otages des diplomates de l’ambassade américaine à Téhéran en 1979, a indiqué le porte-parole de la Maison Blanche Scott McClellan.

« Il revient au gouvernement iranien de répondre à ces questions », a-t-il ajouté.

Le Département d’Etat a finalement accordé un visa mercredi au président Ahmadinejad, à l’origine refusée par le département de la Sécurité intérieure, qui le soupçonne d’avoir participé à la prise d’otages des diplomates américains en 1979, a indiqué le porte-parole.

M. Ahmadinejad, 49 ans, est un vétéran des unités spéciales des Gardiens de la Révolution, l’armée idéologique du régime.

Après son élection surprise le 24 juin, d’anciens otages de l’ambassade des Etats-Unis à Téhéran avaient affirmé qu’il avait été l’un des principaux acteurs de cette prise d’otages entre 1979 et 1981.

Les déplacements de M. Ahmadinejad sur le sol américain seront limités à un rayon de 40 km autour du siège de l’Onu, « comme tous les ressortissants iraniens qui entrent aux Etats-unis pour se rendre aux Nations unies ».

Le siège de l’Onu bénéficie de l’extraterritorialité, comme une ambassade, mais M. Ahmadinejad doit passer par le territoire américain pour s’y rendre.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous