Intelligence ReportsTerrorismeAttentat de 1994: le chargé d'affaires argentin convoqué à...

Attentat de 1994: le chargé d’affaires argentin convoqué à Téhéran

-

AFP, Téhéran, 19 novembre – Le chargé d’affaires argentin a été convoqué samedi par le régime de Téhéran, mécontent du mandat d’arrêt international contre des ex-dirigeants iraniens accusés d’avoir commandité un attentat de 1994 contre une association israélite argentine, rapporte la presse dimanche.

Au cours de cette rencontre, le directeur du ministère iranien des Affaires étrangères Safar Ali Eslamian a « critiqué l’action irresponsable du juge argentin et a violemment protesté contre le mandat d’arrêt international » lancé à l’encontre de l’ex-président iranien Akbar Rafsandjani et d’autres ex-dirigeants, a rapporté dimanche le quotidien gouvernemental Iran.

Ils sont accusés d’avoir commandité auprès du parti chiite libanais Hezbollah l’attentat contre l’Association mutuelle israélite argentine (AMIA), qui avait fait 85 morts en 1994.

« La décision du juge est contraire à la loi internationale », a déclaré M. Eslamian en recevant le diplomate argentin, Mario Enrique Quinteros, avant d’ajouter que « l’Iran se réservait le droit de prendre des mesures légales et judiciaires ».

L’Iran a réagi à la décision de la justice argentine en lançant à son tour un mandat d’arrêt contre le juge, le procureur et d’autres responsables judiciaires argentins.

L’Argentine avait convoqué il y a une semaine le chargé d’affaires iranien à Buenos Aires, Mohsen Baharvand, pour que Téhéran « confirme ou infirme » sa demande d’arrestation de procureurs argentins.

L’Iran a toujours démenti toute implication dans l’attentat de 1994 contre l’Association mutuelle israélite argentine.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous