Intelligence ReportsTerrorismeTéhéran rend hommage au "grand" dirigeant du Hezbollah assassiné

Téhéran rend hommage au « grand » dirigeant du Hezbollah assassiné

-

AFP, Téhéran, 14 février – Les responsables iraniens ont rendu hommage jeudi au dirigeant du Hezbollah Imad Moughnieh assassiné mardi en Syrie en le présentant comme un « grand homme », et accusé Israël d’avoir ordonné sa mort.

Le guide suprême iranien l’ayatollah Ali Khamenei et le président iranien Mahmoud Ahmadinejad ont tous les deux adressés des messages de condoléances au chef du Hezbollah Hassan Nasrallah, selon les médias iraniens.

« Cher frère, je vous félicite et vous offre mes condoléances, ainsi qu’à sa famille, à la jeunesse du Hezbollah et à tous les Libanais, pour ce grand martyre », a dit le guide dans un message lu par un présentateur de la télévision d’Etat.

« Les criminels sionistes assoiffés de sang devraient savoir que le sang pur des martyrs comme Moughnieh donnera naissance à des centaines d’hommes à son image, et redoublera la résistance à la corruption et aux atrocités », a poursuivi le guide.

L’Iran a accusé Israël d’être responsable de la mort de Moughnieh, un haut responsable militaire du Hezbollah tué dans l’explosion d’un véhicule piégé mardi à Damas. L’Etat hébreu a démenti toute implication dans cet acte.

Selon l’ayatollah Khamenei, qui est la plus haute autorité de l’Etat, « le martyre des moujahidine dévoués comme Moughnieh (…) est un destin heureux, et devrait rendre fier le peuple libanais d’avoir donné au monde un si grand homme dans la lutte pour la liberté et contre la cruauté ».

M. Ahmadinejad, qui a suscité de nombreuses polémiques par le passé en appelant à la destruction d’Israël, a jugé que l’assassinat de Moughnieh prouvait que l’Etat juif n’avait plus de raison d’être.

« Les occupants d’al-Qods (Jérusalem) ont perdu toute raison d’exister et ce genre de crime ne peut que réduire leurs vies répugnantes et corrompues », a dit le président iranien, selon l’agence ISNA.

Téhéran affirme apporter un simple soutien moral au mouvement libanais du Hezbollah, mais est réputé pour avoir parrainé sa création et le soutenir financièrement et militairement.

Discret à l’extrême, Moughnieh a été soupçonné de multiples assassinats, enlèvements ou actions terroristes, notamment le détournement d’un vol TWA Rome-Athènes en 1985, l’attentat contre l’Association mutuelle israélite argentine (AMIA) qui avait fait 85 morts et 300 blessés en 1994 à Buenos Aires et les enlèvements d’otages occidentaux au Liban dans les années 1980.

Son nom était aussi cité pour un double attentat contre le quartier général américain et un poste français de la force multinationale en octobre 1983 à Beyrouth: 299 morts, américains et français.

Ses obsèques ont commencé jeudi à Beyrouth au moment où prenait fin dans le centre de la capitale libanaise une manifestation monstre de la majorité antisyrienne pour le troisième anniversaire de l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous