Intelligence ReportsTerrorismeIran/censure de l'opposition: les Européens préparent une riposte

Iran/censure de l’opposition: les Européens préparent une riposte

-

AFP : Par Jean-Louis de la VAISSIERE  – Paris, Berlin et Londres ont demandé aux 27 de sanctionner l’Iran pour le brouillage des émissions étrangères et d’interdire l’exportation de matériels permettant de censurer la contestation, au moment où l’adoption de mesures à l’ONU sur le programme nucléaire s’avère laborieuse.

Les trois ministres des Affaires étrangères Bernard Kouchner, Guido Westerwelle et David Miliband ont proposé qu’une déclaration soit adoptée au prochain Conseil des Affaires étrangères de l’UE le 22 mars, appelant Téhéran "à cesser immédiatement le brouillage" d’émissions de télévision et de radio étrangères.

Ils insistent sur "la détermination de l’Union européenne de définir et d’appliquer des mesures sévères s’il n’est pas mis fin à ces interférences".

Dans deux lettres datées de lundi adressées à la diplomate en chef de l’UE Catherine Ashton et à leur homologue espagnol Miguel Angel Moratinos, dont le pays exerce la présidence tournante de l’UE, les trois ministres évoquent la possibilité d’interdire la vente de technologies européennes aidant notamment au contrôle d’internet et des télécommunications.

Cette fourniture avait été dénoncée notamment par le Prix Nobel de la paix Shirin Ebadi.

"Il nous semble nécessaire (…) d’effectuer une évaluation (…) sur ce qu’il convient de faire pour limiter ou même interdire le transfert de marchandises et de technologies pouvant contribuer, directement ou indirectement, à l’appareil de contrôle, de censure et de répression du régime iranien", écrivent-ils.

Mme Ebadi a accusé mardi Nokia Siemens Networks (NSN), filiale des sociétés allemande Siemens et finlandaise Nokia, d’avoir livré à l’Iran des logiciels permettant de mettre sur écoutes les conversations par téléphone portable et les échanges de SMS, très utilisés lors des rassemblements de l’opposition.

En ce qui concerne le brouillage des télévisions étrangères, il a "culminé" à l’occasion de l’anniversaire de la Révolution islamique, le 11 février, notent les trois ministres.

Il a affecté "près de 70 services de radios et télévision étrangers" retransmis via satellite par la compagnie européenne Eutelsat, ajoutent-ils.

Eutelsat a précisé avoir déposé une plainte en février 2010 devant l’Union internationale des télécommunications (UIT) dont le comité du règlement doit se réunir le 22 et le 26 mars.

Shirin Ebadi reproche à cette société européenne de s’être soumise aux demandes du régime iranien, en retirant d’un de ses satellites des faisceaux permettant la diffusion en Iran de la BBC Persian et de Voice of America.

Eutelsat assure de son côté avoir pu diffuser ces deux chaînes de manière ininterrompue, sans brouillage, depuis début mars, et avoir dupliqué leurs programmes sur d’autres satellites plus difficiles à brouiller.

Selon Le Figaro, une mesure envisageable consisterait à demander à Eutelsat de bloquer les programmes de la télévision publique iranienne (IRIB) dans leur diffusion par satellite en Europe.

Dans plusieurs interviews, la Prix Nobel de la paix a fustigé les Européens pour n’avoir pas "conformé" leurs actes à leurs paroles et avoir trop privilégié les sanctions sur le nucléaire par rapport à des mesures pouvant aider l’opposition.

Elle a accusé en particulier l’Allemagne, principal partenaire européen de l’Iran, de laisser ses firmes continuer à signer des contrats dans ce pays, en dépit du discours de fermeté de la chancelière Angela Merkel sur l’Iran.

Pour pousser Téhéran à suspendre l’enrichissement de l’uranium, les Occidentaux, Paris, Berlin et Londres en tête, cherchent à faire adopter de nouvelles sanctions au conseil de sécurité de l’ONU, se heurtant à la réticence de la Chine.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous