Intelligence ReportsTerrorismeDeux diplomates iraniens expulsés par la Bosnie pour "espionnage"

Deux diplomates iraniens expulsés par la Bosnie pour « espionnage »

-

 

SARAJEVO, (AFP) – Deux diplomates iraniens, soupçonnés d' »espionnage » par les services de renseignement bosniens, ont été déclarés persona non grata et expulsé de Bosnie, en raison notamment de leurs contacts avec un leader local des musulmans radicaux, a-t-on appris jeudi de source officielle.

« Les diplomates iraniens, Hamzeh Doolab Ahmad et Jadidi Sohrab, qui ont été déclarés persona non grata à la demande du ministère de la Sécurité, ont quitté le territoire de la Bosnie-Herzégovine », indique le ministère bosnien de la Sécurité dans un communiqué.

« En leur qualité de membres du personnel diplomatique, Hamzeh Doolab Ahmad et Jadidi Sohrab, se sont servis de leur statut diplomatique pour mener des activités incompatibles avec leur fonction diplomatique et avec la Convention de Vienne qui régit les relations diplomatiques », selon la même source.

Dans son communiqué, le ministère ne donne pas davantage de détails.

Contactée par l’AFP, l’ambassade d’Iran en Bosnie a dit ne « pas avoir de réaction » à cette décision des autorités locales.

Selon une source au sein du ministère de la Sécurité ayant requis l’anonymat, les deux diplomates ont été soupçonnés d' »espionnage et d’actions suspectes contre l’ordre constitutionnel » du pays.

Il s’agissait « du deuxième et du troisième secrétaire de l’ambassade », selon cette même source.

« Ils ont été en contact avec Nusret Imamovic », un des leaders des musulmans wahhabites en Bosnie, a déclaré cette source.

La communauté musulmane de Bosnie (40% des 3,8 millions d’habitants), est essentiellement modérée.

Certains ont toutefois adopté une doctrine plus radicale inspirée de l’intégrisme saoudien dit wahhabite, apportée dans le pays pendant la guerre inter-communautaire (1992-95) par des combattants islamistes étrangers, qui avaient rejoint les rangs des forces musulmanes bosniennes.

Les autorités sécuritaires bosniennes estiment le nombre de wahhabites dans le pays à environ 3.000.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous