Iran and its NeighboursIrakL'influence iranienne

L’influence iranienne

-

Washington Times, 12 mai 2005 – par James Morrison – Il a survécu à quatorze tentatives d’assassinat comme gouverneur de la province de Diyala en Irak et se déclare prêt à risquer de nouveau sa vie comme candidat aux élections parlementaires prévues pour décembre.

Le Dr. Abdullah Rashid Al-Jabouri, dentiste de profession, a également pu apprendre beaucoup de choses sur les coups bas en politique, lorsque ses adversaires dans la commission électorale provinciale, l’ont empêché de participer aux élections de janvier dernier en rayant carrément son nom de la liste électorale.

Le Dr. Al-Jabouri, qui s’est fait beaucoup d’ennemis parmi les extrémistes islamiques en gouvernant comme un chef laïc, a appris sa mise à l’écart le jour même jour de l’élection quand les votes ont été rendus public.

« Il y a eu de la tricherie et de la fraude. Ce n’était pas une élection juste », a-t-il affirmé lors d’un déjeuner hier dans les bureaux du Washington Times.

Son mandat de gouverneur a pris fin en mars dernier et il est reparti en Angleterre pour reprendre sa profession de dentiste. Cependant, il prépare déjà son retour en politique et il projette de se rendre bientôt en Irak pour engager sa campagne électorale.

Le Dr. Al-Jabouri est venu à Washington pour parler des menaces visant l’Irak de la part de son ennemi juré, l’Iran, avec qui il partage une frontière commune dans la province de Diyala.

Le Dr. Al-Jabouri est venu aussi pour inviter les Etats-Unis à rayer la résistance iranienne de la liste des organisations terroristes sur laquelle elle a été mise sous l’administration Clinton.

« Il est question aujourd’hui de l’Iran derrière de nombreuses attaques terroristes, particulièrement contre les civils et les politiciens anti-intégristes, » a-t-il souligné cette semaine lors d’une audition parlementaire au Congrès américain.

« Dans la province de Diyala… nous sommes parvenus à capturer beaucoup d’agents iraniens ou ressortissants irakiens et étrangers qui étaient sur le livre de paie de l’Iran et avaient reçu des formations pour mener des activités terroristes en Irak. »

A la Chambre des Représentants américaine, le Dr. Al-Jabouri a par ailleurs affirmé devant un comité parlementaire pour la Démocratie et les Droits de l’homme en Iran, que les Etats-Unis ont commis en 2003 une erreur grossière en bombardant les camps de la branche militaire de la résistance iranienne, les Moudjahidines du peuple, qui opéraient à partir de Diyala depuis 1986. Il a ajouté que les Moudjahidines du peuple avaient aidé au maintien de la sécurité face à l’infiltration du régime iranien.

« Je crois que le bombardement des camps des Moudjahidines au début de la guerre a été une erreur majeure, tout autant que la décision américaine de les désarmer, » a-t-il dit. « Cela a laissé grande ouverte les portes de la province pour l’ingérence et l’intervention des Iraniens. »

En outre, à l’audition de mardi, deux officiers de l’armée américaine qui ont eu à faire avec les Moudjahidines du peuple, ont témoigné au sujet de leur coopération et de leur professionnalisme. Les officiers ont précisé qu’ils s’exprimaient à titre personnel.

Le lieutenant-colonel Thomas Cantwell, qui a commandé un bataillon de la police militaire, a participé à la garde des Moudjahidines à Achraf, où tous les combattants de la résistance ont été réunis. Il les a décrit comme très « coopératifs » et « très disciplinés, comme une force paramilitaire devrait l’être. »

La capitaine Vivian Gembara, une juriste de l’armée qui a négocié l’accord de désarmement des Moudjahidines, a pour sa part affirmé que les Etats-Unis devraient utiliser au maximum les moyens et le potentiel de cet allié que représente la Résistance iranienne. »

« En tant que soldat et juriste, je considère qu’il est temps de changer leur classification d’organisation terroriste », a-t-elle ajoutée.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous