Iran and its NeighboursIrakBlair lance un avertissement à l'Iran sur une possible...

Blair lance un avertissement à l’Iran sur une possible implication en Irak

-

AFP, Londres, 6 octobre – Le Premier ministre britannique Tony Blair a adressé jeudi un avertissement à L’Iran, soupçonné de soutenir la rébellion irakienne, assurant que la Grande-Bretagne ne se laisserait pas « intimider ».

« Il n’y a aucune justification à ce que l’Iran ou tout autre pays interfère en Irak », a-t-il déclaré, lors d’une conférence de presse avec le président irakien Jalal Talabani à Londres.

Il a confirmé que la Grande-Bretagne soupçonnait que l’Iran soutenait la rebellion en Irak.

« Ce qui est clair, c’est qu’il y a de nouveaux engins explosifs utilisés, pas seulement contre les troupes britanniques, mais ailleurs en Irak, et la nature particulière de ces engins nous conduit soit vers des éléments iraniens, soit vers le Hezbollah », a déclaré M. Blair.
« Ils sont semblables à des engins utilisés par le Hezbollah, qui est soutenu par l’Iran », a-t-il ajouté.

« Toutefois on ne peut pas être sûr pour l’instant », a-t-il ajouté.
Mercredi, un haut responsable britannique avait été plus catégorique, affirmant que les Gardiens de la Révolution iraniens avaient fourni la technologie en matière d’explosifs employée dans une série d’attaques mortelles contre des soldats britanniques en Irak.

Téhéran a rejeté ces accusations.

M. Blair a évoqué implicitement l’hypothèse que Téhéran soutienne la rebellion irakienne dans l’intention d’exercer des pressions sur Londres concernant les négociations sur ses ambitions nucléaires.

« Nous ne nous laisserons pas soumettre à la moindre intimidation lorsque nous soulevons les questions nécessaires et justifiées ayant trait aux obligations de l’Iran concernant les armes nucléaires en vertu du traité » de l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), a-t-il dit.

La Grande-Bretagne négocie avec l’Allemagne et la France pour amener l’Iran à renoncer à ses ambitions nucléaires. Les Européens et les Américains souhaitent que le dossier soit transmis au conseil de sécurité de l’Onu.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous