Iran and its NeighboursIrakIran-Irak: L’ingérence du régime iranien en Irak condamné dans...

Iran-Irak: L’ingérence du régime iranien en Irak condamné dans une manifestation à Londres

-

Associated Press, Londres, 18 novembre 2005 – Un groupe d’opposition iranien a manifesté devant le bureau du Premier ministre vendredi en faveur de la libération de deux hommes dont on pense qu’ils seraient torturés en Irak et a appelé l’Iran à cesser son « ingérence » en Irak.

Laila Jazayeri, directrice de l’Association des femmes anglo-iraniennes en Grande-Bretagne, [a dit »> que les hommes, Hossein Pouyan et Mohammad Ali Zahedi, avaient été enlevés le 4 août par des agents du ministère irakien de l’intérieur.

Les protestataires, sympathisants du Conseil national de la Résistance iranienne, pensent que les hommes sont torturés et ont adressé une lettre au Foreign Office britannique demandant une action immédiate, a indiqué Jazayeri.

Le Foreign Office a dit qu’il n’avait pas en main assez d’informations pour faire un commentaire.

Le groupe demande aussi qu’il soit mis fin à l’ingérence supposée de l’Irak par le gouvernement du président iranien Mahmoud Ahmadinejad, a dit Hossein Abedini du Conseil national de la Résistance iranienne.

Les protestataires scandaient « Stop à l’ingérence iranienne en Irak », tout en agitant des drapeaux iraniens d’avant la révolution et des signes avec le portrait de la présidente élue de la résistance iranienne, Maryam Radjavi.

Le Premier ministre Tony Blair a mis en garde l’Iran de ne pas s’ingérer en Irak lors d’une conférence de presse le 6 octobre après avoir déclaré que les engins explosifs qui avaient tué des soldats des forces conduites par les USA étaient similaires à ceux utilisés par le groupe militant du Hezbollah lié à l’Iran.

”Il n’y a aucune justification pour l’Iran, ni aucun autre pays, de s’ingérer en Irak « , avait dit Blair.

Au début du mois, Ahmadinejad avait rencontré le vice-premier ministre irakien Ahmad Chalabi et promis de stabiliser l’Irak ravagé par la guerre et d’accroître les liens commerciaux.

« La République islamique d’Iran pense que l’établissement de la paix et de la sécurité en Irak demandent avant tout un gouvernement fort jouissant d’un soutien populaire », avait affirmé Ahmadinejad durant la visite de Chalabi.

Pouyan et Zahedi sont membres des Moudjahidine du peuple, une organisation membre de la Résistance iranienne qui se trouve sur la liste des organisations terroristes de l’UE. La Résistance iranienne rejette cette classification.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous