Iran and its NeighboursIrakMort de 7 Anglais en une semaine : le...

Mort de 7 Anglais en une semaine : le chef de la police de Bassora lié au terrorisme

-

The Daily Telegraph, Bagdad, 15 mai – D’Oliver Poole – On a eu peur ce week-end de perdre le contrôle de Bassora lorsque le gouverneur a suspendu le chef la police de la ville, qui soutenait fervemment les tentatives britanniques pour purger la force de ses éléments miliciens.

Alors que les forces britanniques ont perdu deux nouveaux soldats cette semaine après que cinq autres aient été tués lorsque leur hélicoptère a été abattu, l’opération britannique a été remise en doute lorsque le gouverneur Mohammed Mussabah al-Waili a accusé le chef de la police et le commandant respecté de la 10ème brigade de l’armée irakienne basée à Bassora d’avoir des liens avec des groupes terroristes.

En plus de condamner le général de brigade Hassan Sawadi et le général Abdul Latif Thaban, M. Mussabah a accusé de corruption les garde-frontières de la région, dont la mission est d’empêcher que des armes provenant d’Iran ne rentrent clandestinement dans le pays.

Les allégations du gouverneur ont été réfutées avec véhémence hier par les hauts responsables britanniques. Robert Collett, porte-parole du consulat à Bassora, a souligné que la Grande-Bretagne ne « reconnaissait » pas leur exactitude.

Hier, 2000 personnes furieuses contre l’attitude du gouverneur, sont sorties en masse dans la rue pour manifester contre cette déclaration, et en particulier contre l’inclusion de deux religieux chiites modérés locaux.

En février, M. Mussabah a suspendu toute coopération du gouvernement local aux forces britanniques, initiative qui a paralysé la réforme de la police et même empêché que du nouveau matériel soit livré dans les écoles.

L’accident d’hélicoptère la semaine dernière a poussé le gouverneur à annoncer la fin de la suspension de la coopération, laissant espérer qu’une relation de travail plus efficace soit désormais possible.

Ces espoirs risquent maintenant d’être anéantis à moins que le conseil provisoire ne décide de rejeter la décision du gouverneur lorsqu’il se réunira plus tard cette semaine.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous