Iran and its NeighboursIrakL’Iran veut le retrait d’Irak des troupes menées par...

L’Iran veut le retrait d’Irak des troupes menées par les Etats-Unis

-

Iran Focus, Téhéran, 18 juin – Le président radical iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré dimanche que les différents groupes et factions d’Irak devaient maintenir une unité afin d’empêcher « les puissances étrangères » de « s’infiltrer » et de « diriger » l’Irak.

Ahmadinejad a fait ces commentaires, rapportés par les agences de presse gouvernementales, à l’occasion d’une réunion avec Abdul Aziz al-Hakim, chef du Conseil suprême pour la Révolution islamique en Irak (SCIRI), principal allié de Téhéran au gouvernement irakien actuel.

« Le gouvernement pluraliste irakien peut utiliser les grands potentiels des religieux et des savants du pays, apporter une sécurité durable et résoudre les problèmes afin d’ouvrir la voie pour le départ d’Irak des étrangers », a affirmé Ahmadinejad.

Le SCIRI, qui a commencé à opérer en Iran en 1982, est l’invention personnelle de l’ayatollah Ruhollah Khomeini. Le guide suprême actuel de l’Iran, l’ayatollah Ali Khamenei, avait à l’origine pour mission d’écrire le manifeste du conseil.

Le chef de la Justice iranienne, l’ayatollah Mahmoud Hashemi Shahroudi, était le président du groupe pendant plusieurs années après sa création et Mohammed Baqer al-Hakim a été nommé porte-parole du groupe. Mohammed Baqer al-Hakim, frère aîné d’Abdul Aziz al-Hakim, est mort dans une explosion en août 2003 dans la ville de Nadjaf, en Irak.

Le groupe, qui entretient toujours des liens étroits avec Téhéran et qui est activement en faveur d’une plus grande présence iranienne en Irak, dispose d’une aile militaire appelée Brigade Badr.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous