Iran and its NeighboursIrakVagues promesses de coopération entre l'Irak et ses voisins

Vagues promesses de coopération entre l’Irak et ses voisins

-

Reuters : 1 décembre – L’Irak et ses voisins se sont engagés mercredi sur de vagues promesses de coopération en matière de sécurité à l’issue de deux jours de réunion à Téhéran qui ont illustré les profondes divergences d’approche entre les pays de la région.
Les ministres de l’Intérieur de ces pays se sont finalement mis d’accord sur un communiqué a minima qui « a souligné la nécessité d’un renforcement de la coopération mutuelle en matière de sécurité frontalière, de postes frontières et de mouvements transfrontaliers ».
« J’espère que cela marque le début d’un bon travail en vue de revenir à la sécurité et à la stabilité dans la région », a déclaré sans enthousiasme Falah al Nakib, ministre irakien de l’Intérieur, après des négociations prolongées sur le contenu du communiqué.
Son homologue iranien, Abdolvahed Mousavi-Lari, a rapporté que, au cours des réunions, il avait « personnellement souligné l’importance du départ des forces d’occupation d’Irak et dit qu’elles étaient la source de l’insécurité ».
La délégation irakienne a pris le contre-pied de cette évaluation. Elle a au contraire insisté sur le rôle majeur que pourraient jouer les voisins de l’Irak dans la lutte contre les violences persistantes dans ce pays en empêchant les infiltrations de rebelles et le trafic d’armes.
Mousavi-Lari a inversé cette relation et a reproché à l’Irak de menacer la sécurité de l’Iran par son instabilité.
VIFS ÉCHANGES
Outre cette question, le calendrier du retrait de l’armée américaine d’Irak a provoqué de vifs affrontements entre les différents participants.
Certains pays, dont l’Iran, souhaitaient que le communiqué appelle au retrait complet des forces américaines peu après les élections législatives prévues fin janvier en Irak, ce à quoi se sont opposés les représentants du gouvernement intérimaire irakien.
« Les Irakiens estiment que la décision leur appartient dans ce domaine », a expliqué un diplomate.
Aucun calendrier n’a été établi pour le départ des troupes américaines d’Irak et les Etats-Unis affirment que les autorités intérimaires irakiennes sont libres d’exiger ce retrait quand bon leur semble.
Selon plusieurs diplomates, cette épineuse question a provoqué de vifs échanges entre les responsables réunis pendant deux jours à Téhéran. « Certains s’invectivaient », a rapporté un diplomate.
Les ministres d’Iran, d’Irak, de Turquie, de Jordanie, de Syrie, d’Arabie saoudite, du Koweït et d’Egypte ainsi que des représentants des Nations unies ont convenu de se réunir à nouveau en Turquie à une date qui n’a pas été précisée.

7,062FansLike
1,168FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous