Iran and its NeighboursIrakEn Irak, des Iraniens détenus par les forces américaines

En Irak, des Iraniens détenus par les forces américaines

-

Le Monde, 12 janvier – L’armée américaine a annoncé, vendredi 12 janvier, avoir relâché l’un des six Iraniens arrêtés la veille lors d’une opération dans la ville d’Erbil, dans le nord de l’Irak. Selon les autorités locales de la région du Kurdistan autonome, ces hommes ont été fait prisonniers lors d’un raid mené jeudi avant l’aube contre l’enceinte abritant les locaux du consulat iranien. Le Pentagone conteste cette version et dément que le bâtiment visé était un consulat bénéficiant du statut diplomatique.

Selon un communiqué de l’armée américaine, les personnes arrêtées « sont détenues à Erbil, sur une base du contingent coréen » de la coalition. « Elles seront interrogées et les documents et le matériel saisis seront examinés pour déterminer le degré des activités illégales ou terroristes ». Selon les résultats de ces investigations, poursuit le texte, « les mesures appropriées seront décidées sur le sort des détenus », « soupçonnés d’être étroitement liés aux activités visant l’Irak et les forces de la coalition ».

CONDAMNATION IRANIENNE

Les autorités iraniennes ont condamné le raid, le qualifiant de « provocation américaine, contraire à toutes les lois internationales ». Elles ont dit « attendre du gouvernement irakien qu’il agisse rapidement pour la libération de ces gens ». Selon la télévision iranienne, qui citait jeudi son correspondant à Bagdad, le consulat n’avait pas encore d’existence légale, son installation ayant été approuvée par les autorités de la région autonome du Kurdistan, mais pas encore par le pouvoir central à Bagdad. Une version accréditée par le ministre des affaires étrangères irakien, Hoshyar Zebari, qui a indiqué vendredi que le bâtiment visé était « un bureau de liaison », pour lequel les autorités iraniennes avaient déposé une demande d’autorisation afin d’y ouvrir un consulat.

La secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, a placé jeudi Téhéran dans le collimateur des Etats-Unis en prévenant que Washington ne resterait pas « inactif » face aux agissements de l’Iran en Irak, qu’elle a qualifiés « d’agression régionale ». L’avertissement de Condoleezza Rice intervient au lendemain de l’annonce par le président George W. Bush du prochain déploiement dans la région de missiles antimissiles Patriot pour défendre « les alliés » de Washington et soutenir la stabilité du Moyen-Orient.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous