Iran and its NeighboursIrakLa presse iranienne divisée après les discussions Iran-USA à...

La presse iranienne divisée après les discussions Iran-USA à Bagdad

-

AFP, Téhéran, 29 mai – Une large majorité des journaux iraniens, réformateurs et conservateurs, ont salué mardi les premières discussions entre l’Iran et les Etats-Unis sur l’Irak, alors que la presse ultraconservatrice y a vu l’occasion de dresser un « acte d’accusation » contre Washington.

Les Etats-Unis et l’Iran ont tenu lundi à Bagdad leurs premiers entretiens officiels de haut niveau depuis la rupture de leurs relations diplomatiques en 1980.

« Premiers accords lors des discussions de Bagdad », a titré en une le quotidien gouvernemental Iran, alors que l’ambassadeur iranien à Bagdad, Hassan Kazemi Qomi qui avait rencontré lundi son homologue américain, s’était contenté de saluer « un premier pas ».

Le quotidien conservateur Hamshahri a avancé que « la prochaine rencontre aura lieu dans moins d’un mois », tout comme le modéré Ham Mihan, qui a assuré que les « discussions entre l’Iran et les Etats-Unis vont se poursuivre ».

Deux importants quotidiens réformateurs Etemad et Kargozaran ont fait état de la première « faille dans le mur de méfiance » entre les deux pays. « C’est un tournant », a estimé Etemad.

Le quotidien modéré Sarmayeh et le quotidien réformateur Etemad Melli ont insisté sur les « quatre heures de négociations après 27 ans de conflit ».

Dans le grand quotidien modéré Shargh, l’analyste Mashallah Shamsolvaezine a prédit que, « pour la diplomatie de notre pays, Bagdad est seulement une porte d’opportunité (…) Si l’appareil diplomatique du pays franchit cette porte sans dommages, d’autres s’ouvriront ».

Côté ultraconservateur, Jomhouri Eslami et Kayhan ont choisi une ligne plus plus dure en affirmant que le représentant iranien avait profité de la rencontre de Bagdad pour dresser « l’acte d’accusation contre les Etats-Unis ».

Jomhouri Eslami a même avancé que « les discussions de Bagdad ont montré que négocier avec les Etats-Unis, même à propos d’un sujet particulier comme l’Irak, n’est pas un bon calcul ».

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous