Iran and its NeighboursIrakDeuxième rencontre Etats-Unis-Iran sur l'Irak mardi à Bagdad

Deuxième rencontre Etats-Unis-Iran sur l’Irak mardi à Bagdad

-

AFP, Bagdad, 22 juillet – Une deuxième rencontre sur la situation en Irak entre des responsables de haut niveau iraniens et américains aura lieu mardi à Bagdad, a indiqué dimanche le ministre irakien des Affaires étrangères, Hoshyar Zebari.

« La réunion est la poursuite de la première rencontre tenue en mai et elle se déroulera à Bagdad mardi », a affirmé à l’AFP M. Zebari.

Les Etats-Unis et l’Iran ont eu le 28 mai à Bagdad leurs premiers entretiens officiels de haut niveau depuis la rupture de leurs relations diplomatiques en 1980.

Ils avaient été menés par l’ambassadeur des Etats-Unis en Irak, Ryan Crocker, et son homologue iranien, Hassan Kazemi Qomi, mais n’avaient pas permis de grandes avancées.

Washington a de son côté refusé de confirmer la tenue de cette nouvelle réunion. « Nous n’avons pas de confirmation à ce stade », a affirmé à l’AFP un porte-parole du département d’Etat.

Les Etats-Unis et l’Iran avaient annoncé mardi dernier la prochaine reprise de leurs discussions directes sur l’Irak, qui reste en proie aux violences confessionnelles.

Le lendemain, Téhéran avait indiqué que les Américains avaient transmis une demande officielle, ce dont l’Iran avait fait un préalable.

« Les Etats-Unis ont fait leur demande pour de nouvelles discussions. Si Dieu le veut, ces discussions auront lieu prochainement », avait déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, cité par l’agence Isna.

« Ce deuxième cycle de discussions se fera bientôt au niveau des ambassadeurs », avait-il précisé.
La demande américaine a été transmise par l’intermédiaire de l’ambassade suisse à Téhéran, les intérêts des Etats-Unis en Iran étant représentés par la Confédération helvétique.

Les Etats-Unis accusent notamment l’Iran d’aider les groupes extrémistes en Irak en leur fournissant entraînement et explosifs. Téhéran affirme de son côté que le départ des forces américaines d’Irak est la première condition au rétablissement de la sécurité chez son voisin.

Le porte-parole du département d’Etat, Sean McCormack, avait estimé mardi que « vu la situation en Irak et vu le comportement de l’Iran qui provoque davantage d’instabilité en Irak, ce serait approprié de tenir une autre rencontre face à face ».

Washington souhaite « expliquer directement aux autorités iraniennes que si elles veulent voir émerger un Irak plus stable, plus sûr et plus paisible, ce qu’elles disent vouloir, leur comportement doit changer », avait ajouté ce porte-parole.

Dimanche, l’armée américaine a en outre affirmé avoir découvert des missiles de fabrication chinoise acheminés frauduleusement en Irak, dans le but d’attaquer les forces de la coalition, par des groupes opérant en Iran.

« Nous avons vu (en Irak) du matériel de guerre et des armes venant d’autres endroits, mais nous estimons qu’ils sont arrivés par l’Iran », a déclaré le contre-amiral Mark Fox, lors d’une rencontre avec des journalistes à Bagdad.

« Il y a des missiles qui sont en fait fabriqués en Chine et dont nous pensons qu’ils arrivent aussi par l’Iran », a-t-il ajouté.

L’officier américain a dit soupçonner des agents iraniens de continuer à fournir à des groupes extrémistes irakiens, le long de la frontière irako-iranienne, des armes de contrebande de type EFP, capables de percer les blindages.

Depuis l’apparition d’EFP en mai 2004 sur les terrains de combat en Irak, plus de 200 soldats américains ont été tués par ce type d’arme, selon l’armée américaine.

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous