IranLe Conseil de coopération du Golfe met en garde...

Le Conseil de coopération du Golfe met en garde l’Iran pour son ingérence au Yémen ingérence au Yémen

-

Iran Focus: « Les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) ne vont pas rester les bras croisés face à des ingérences étrangères confessionnelles », ont déclaré les ministres de l’Intérieur du CCG au terme d’une réunion extraordinaire en Arabie saoudite.

Les monarchies du Golfe faisaient allusion au soutien qu’apportent les mollahs aux rebelles chiites qui se sont emparés de la capitale yéménite. Le groupe fondamentaliste Ansaruallah agit dans le style du Hezbollah chiite libanais.
Dans le communiqué, les ministres du CCG soulignent que « toute menace à la sécurité du Yémen et de son peuple est une menace à la sécurité et à la stabilité de la région ».

Les rebelles d’Ansaruallah, dits houthis, basés dans le nord du Yémen, sont entrés le 21 septembre à Sanaa où ils ont pris le contrôle, sans résistance des forces gouvernementales, des principaux bâtiments publics et sites militaires.
Les ministres du CCG (Arabie saoudite, Bahreïn, Emirats arabes unis, Koweït, Oman et Qatar) ont exprimé « leur profonde inquiétude pour les menaces qu’affrontent le gouvernement yéménite et ses institutions ».

Ils ont en outre sommé les houthis, sans les nommer, de restituer à l’Etat tous les établissements publics, « armes, équipements militaires et fonds publics et privés » qu’ils ont pillés depuis leur prise de Sanaa.
Un accord de paix, conclu sous le parrainage de l’ONU, prévoit le départ des rebelles houthis de la capitale et la formation d’un nouveau gouvernement, deux clauses restées sans suite jusqu’à présent.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous