IranDroits de l'hommeLe Canada hausse le ton face à l'Iran

Le Canada hausse le ton face à l’Iran

-

Radio Canada, 17 mai – Le Canada a décidé de restreindre ses liens avec l’Iran, a indiqué le ministre des Affaires étrangères canadiennes, Pierre Pettigrew, mardi.
La réaction du gouvernement canadien survient au lendemain du procès en appel expédié en une heure, dans l’affaire Zahra Kazemi, assassinée en Iran en octobre 2003.
L’accusé, un agent du gouvernement iranien, était absent et les journalistes ont été chassés de la salle d’audience.
« Les événements d’hier démontrent une fois de plus que le système juridique iranien n’a ni la capacité ni la volonté de confronter les auteurs du meurtre cruel dont a été victime Mme Zahra Kazemi, a indiqué M. Pettigrew par voie de communiqué. Le Canada n’acceptera pas ce déni de justice. »
M. Pettigrew prévient qu’il n’est plus question pour Ottawa d’avoir des liens avec l’Iran pour autre chose que de discuter du cas de Mme Kazemi, des droits de la personne en Iran ou de la non-prolifération du nucléaire.
« Aucune visite ni de rencontre par des représentants iraniens au Canada ne sera autorisée, et aucun représentant canadien ne traitera avec l’Iran sauf lorsque seront soulevées ces questions », a précisé le ministre.

Zahra Kazemi, une photojournaliste canadienne, a été arrêtée en juin 2003 pour avoir pris des photos devant un établissement carcéral de Téhéran. Elle est morte quelques jours plus tard en détention, officiellement d’une hémorragie cérébrale.
Le Canada dénonce l’attitude de l’Iran dans ce dossier, l’accusant de cacher la vérité. L’ambassadeur canadien en Iran, Philip MacKinnon, avait déjà été rappelé par Ottawa en juillet dernier en signe de protestation. Le nouvel ambassadeur, Gordon Venner, n’a été nommé pour le remplacer que quatre mois plus tard.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous