IranDroits de l'hommeReporters sans frontières appelle à soutenir les démarches du...

Reporters sans frontières appelle à soutenir les démarches du gouvernement canadien dans le dossier

-

CNW TELBEC MONTREAL, le 17 mai – Reporters sans frontières se félicite de la décision du gouvernement canadien de limiter ses relations avec les autorités iraniennes tant que justice ne sera pas rendue dans le meurtre de la photojournaliste Zahra Kazemi.
« Nous appelons la communauté internationale et plus particulièrement l’Union européenne à soutenir les démarches du gouvernement canadien », a déclaré Reporters sans frontières. Au lendemain du procès expéditif en Iran, du présumé meurtrier de la photojournaliste, Pierre Pettigrew, Ministre canadien des Affaires Etrangères a déclaré que le Canada limitera désormais ses rencontres avec des représentants iraniens aux questions touchant l’affaire Kazemi, le traitement que réserve l’Iran aux droits de la personne,
et le dossier de la non-prolifération nucléaire.
Le lundi 16 mai, la Cour d’appel de Téhéran, a expédié en une heure la première audience de ce nouveau procès. Les avocats de la famille de Mme Kazemi se sont plaints de ne pas avoir été entendus lors de cette séance, qui s’est déroulée en l’absence de l’accusé. Les journalistes quant à eux ont été refoulés de la salle d’audience.
Reporters sans frontières réitère une fois de plus son appui à la
proposition faite par les autorités canadiennes aux autorités iraniennes pour que trois experts judiciaires, un canadien, un iranien et un troisième désigné par les deux parties, procèdent à l’autopsie de la journaliste afin de déterminer les circonstances de sa mort.

Rappel des faits :

Zahra Kazemi, journaliste irano-canadienne de 54 ans, résidente au
Canada, avait été interpellée, le 23 juin 2003, alors qu’elle photographiait des familles de détenus devant la prison d’Evine, au nord de Téhéran. Battue au cours de sa détention, elle est décédée des suites de ses blessures le 10 juillet. Après avoir tenté de dissimuler les causes de son décès, le rapport d’enquête rendu public par les autorités iraniennes, le 20 juillet, ne précisait pas l’origine du coup qui lui a été fatal. Seule une autopsie permettrait en effet d’infirmer ou de confirmer le récent témoignage du docteur Shahram Aazam, réfugié au Canada, selon lequel, la journaliste avait été violée et torturée en prison.
Le corps de Zahra Kazemi avait été inhumé dans la précipitation, à Chiraz (sud du pays), le 22 juillet 2003, contre la volonté de son fils, Stephan Hachemi, de nationalité franco-canadienne et résident permanent au Canada. La mère de la journaliste avait reconnu publiquement avoir été victime de pressions pour autoriser l’enterrement en Iran. Depuis, les demandes
d’exhumation et de rapatriement du corps au Canada sont restées vaines.

Renseignements: Contact presse: Emily Jacquard, (514) 521-4111,
[email protected]

7,062FansLike
1,167FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Le rôle des étudiants et des universités dans le soulèvement national de l’Iran

Lors du soulèvement national du peuple iranien, qui a débuté à la mi-septembre de cette année, les étudiants ont...

Sanctions, une réponse incontournable aux violations des droits de l’homme par l’Iran et aux violations du JCPOA

Les manifestations en Iran durent depuis plus de deux mois, mi-septembre, une jeune femme kurde est décédée après avoir...

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à l'échelle nationale depuis la mi-septembre. Les autorités agissent contre les...

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Doit lire

Désintégration croissante parmi les forces du régime iranien

L'Iran est secoué par une vague de manifestations à...

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous