IranDroits de l'hommeIran : Arash Sadeghi sous torture après avoir mis...

Iran : Arash Sadeghi sous torture après avoir mis fin à la grève de faim

-

Iran : Arash Sadeghi sous torture après avoir mis fin à la grève de faim

Le mardi 3 janvier, Golrokh Ebrahimi Iraei, prisonnière politique iranienne condamnée à 5 ans d’emprisonnement mais récemment libéré de prison sur permission, a déclaré dans une interview : « Ils ont reconnu qu’il y a eu infraction en ce qui concerne mon cas. Le procureur l’a admis. »

« Nous n’étions aucunement en quête d’un congé, et selon la loi du régime, si un tiers de la peine d’une personne n’est pas passée, il ou elle n’est pas admissible pour un congé. Nous ne voulions pas que cela se produise, mais l’état de santé d’Arash était très grave et je n’avais pas d’autre choix que de finalement quitter la prison. Ils ont déclaré qu’Arash serait transféré à l’hôpital et le bureau du procureur l’a accepté et a émis une lettre et un mandat. Alors, j’ai quitté la prison sur permission, mais jusqu’à 20 heures, quand Arash nous a contactés, nous savions qu’il était toujours en prison et n’avait pas été envoyé à l’hôpital », a-t-elle ajouté.

Selon les rapports, l’état de santé d’Arash a été très critique après 72 jours de grève de la faim, mais même après avoir mis fin à la grève à cause des vomissements et de violentes douleurs à l’estomac ainsi que de toux avec caillots de sang, le mercredi 4 janvier, il a été transféré à l’infirmerie de la prison d’Evin, au lieu de l’hôpital, et est retourné à la section 8 de la prison après avoir reçu des injections de médicaments anti-vomissements et pour la douleur d’estomac. Il souffre des complications de 72 jours de grève de la faim et doit recevoir un traitement médical à l’hôpital.

 

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous