IranDroits de l'hommeFrance-Iran : 100.000 Français veulent la fin des pressions...

France-Iran : 100.000 Français veulent la fin des pressions sur l’opposition iranienne en France

-

Iran Focus, Paris, 17 juin – 100.000 c’est le nombre de signatures rassemblées en France sur une pétition demandant au gouvernement l’arrêt des pressions sur une coalition d’opposition iranienne, deux ans après un raid spectaculaire de la police contre les bureau du Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) dans la banlieue nord de Paris.

Intitulée « Non à la guerre! Non à la complaisance! Oui à un changement démocratique en soutenant Maryam Radjavi », la pétition a été présentée lors d’une conférence de presse à Pontoise, dans le Val d’Oise, par l’ASIA, l’Association de solidarité avec les Iraniens d’Auvers. Ces signatures apportent un nouveau soutien à l’opposition iranienne installée à Auvers-sur-Oise, deux ans après la rafle dont elle avait fait l’objet.

L’ASIA regroupe des citoyens d’Auvers et des communes environnantes qui ont tissés des liens d’amitiés avec la communauté iranienne et qui défendent ses objectifs contre la théocratie en place en Iran.

On se souvient que le 17 juin 2003, plus de 1300 policiers avaient mené un raid anti-terroriste contre les locaux du CNRI et les domiciles de réfugiés iraniens dans la région parisienne. Ils arrêtaient 165 réfugiés politiques, y compris la présidente élue du CNRI Maryam Radjavi. La justice a ensuite créé un précédent en relâchant tous les détenus.

Les signataires condamne ce raid, estimant qu’il résultait « d’un marchandage avec le fascisme religieux en Iran » et le qualifie de « reddition devant le régime des mollahs ».

Ils critiquent vivement le gouvernement français pour « imposer des restrictions et faire pression sur la résistance pour répondre à ses engagements avec Téhéran. A titre d’exemple, la manifestation pacifique et légale contre les violations des droits de l’Homme en Iran prévue le 10 février 2005 a été interdite sans la moindre justification. » Ils appellent Paris à « mettre un terme aux pressions et aux restrictions dont est victime cette opposition en France ».

Ils se prononcent également pour « la solution avancée par Maryam Radjavi au Parlement européen en décembre dernier. Elle précisait que cette menace ne pouvait se résoudre ni par la complaisance ni par une guerre étrangère, mais par une troisième solution qui est un changement démocratique par le peuple iranien et sa résistance. Vingt-cinq années de concessions aux mollahs et de pressions contre l’opposition ont permis à ce régime de perdurer. »

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous