IranDroits de l'hommeAmnesty condamne l’Iran pour l’exécution de mineurs

Amnesty condamne l’Iran pour l’exécution de mineurs

-

Iran Focus, Londres, 23 juillet – Amnesty International aujourd’hui a appelé le gouvernement iranien à mettre fin aux exécutions de mineurs et de personnes condamnées à mort pour des délits commis alors qu’ils étaient enfants.

L’ONG a fait référence à l’exécution de trois jeunes dans ce cas en Iran la semaine dernière bien que ce pays soit signataire de la Convention internationale sur les droits civils et politiques et de la Convention des droits des enfants, qui stipulent que les individus qui ont commis des délits avant l’âge de 18 ans ne devraient pas être condamnés à mort.

« Jusqu’à présent cette année, affirme Amnesty dans un communiqué, l’Iran a exécuté au moins quatre personnes pour des délits commis quand elles étaient enfants. Amnesty International a répertorié 42 exécutions jusqu’à présent en 2005, mais le chiffre véritable pourrait être bien supérieur. »

« Le 19 juillet 2005, un jeune de 18 ans, identifié uniquement par A.M. et un mineur, Mahmoud A. ont été pendu en public dans la ville de Machad au nord-ouest. Selon des informations, ils étaient accusés du viol d’un garçon de 13 ans et incarcérés depuis 14 mois. Avant leur exécution, ils ont également reçu chacun 228 coups de fouet pour prise de boisson alcoolisée, troubles de l’ordre public et vol », déclare Amnesty.

« Auparavant, le 13 juillet 2005, Ali Safarpour Rajabi, âgé de 20 ans, avait été pendu pour le meurtre de Hamid Enshadi, un officier de police à Poldokhtar. Amnesty International avait enregistré que sa condamnation à mort avait été prononcée en février 2002, alors qu’il avait 17 ans, et pense que le crime a dû être commis quand il n’avait que 16 ans », a ajouté l’ONG.

La loi en Iran permet l’exécution des garçons dès l’âge de 15 ans et des filles dès l’âge de neuf ans.

En janvier 2005, la commission de l’ONU sur les droits des enfants a appelé l’Iran « à suspendre immédiatement l’imposition et l’exécution de toutes formes de torture, de traitement cruel, inhumain ou dégradant, comme l’amputation, le fouet ou la lapidation, pour des délits commis par des personnes de moins de 18 ans. »

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous