IranDroits de l'hommeLes causes de la violence dans la société iranienne

Les causes de la violence dans la société iranienne

-

Le plus souvent, les nouvelles amères publiées par les médias du régime iranien ou diffusées par le peuple sur les réseaux sociaux sont tristes et insupportables.

Les nouvelles sur la pauvreté, la misère, la situation économique critique et les crises sociales sont devenues monnaie courante, et il semble que les gens s’habituent à une telle situation. Il se peut très bien que ce soit la mauvaise intention du régime de désensibiliser les gens à leur situation misérable dans le but d’accélérer la vitesse de l’effondrement social et moral.

Dans une telle atmosphère, il n’y a pas de place pour que les gens pensent et traitent de la politique, de l’avenir de leur société et, bien sûr, des crimes du régime. L’une des conséquences dangereuses d’une telle approche du régime a été l’expansion de la violence dans la société.

Le 20 avril, le quotidien officiel Hamdeli écrivait : « En Iran, en plus de la situation économique (misérable), de la radio- télévision d’Etat, aux quotidiens, ils sont tous occupés à répandre la violence et la haine. Les statistiques médico-légales confirment la rage du peuple et l’agressivité de la société. L’année dernière, près de 100 000 personnes à Téhéran se sont rendues chez un médecin légiste à cause d’un différend.

Les causes de la violence dans la société iranienne

Dans une interview accordée au quotidien d’État Rouydad-e 24 le 13 avril, Hassan Lofti, membre de la commission sociale parlementaire du régime, a déclaré : « La dépression et de nombreuses tensions sociales sévissent.

De telles nouvelles sont abondantes dans les médias du régime. Dans un autre article, le quotidien Hamdeli a écrit : « Ce qui a maintenant élevé le niveau de violence dans la société iranienne, c’est le statut de la pauvreté, le chômage, l’incapacité à gagner sa vie et les différences de classe. La violence est devenue endémique.»

Donnant un aperçu de cette crise sociale, ils ont ajouté : « Il semble que les poubelles dans de nombreuses villes ne couvrent pas les besoins des nombreux éboueurs. Si vous faites une petite balade dans les rues de la capitale, vous verrez beaucoup de monde allant des garçons de 10-11 ans aux familles et même des femmes occupées à ramasser les ordures. Les gens qui ramassent les ordures avec des camions, des voitures, des motos et des vélos aux plus pauvres qui ramassent les ordures avec des caddies ou des sacs en plastique.

En référence à la racine de la rage croissante dans la société iranienne, le quotidien public Shafa Online a expliqué : « Il est prévisible que lorsque certaines personnalités politiques et dirigeantes du pays promeuvent des discours et des comportements violents, la violence dans la société augmente en conséquence.

Évoquant les actions répressives du régime, qui ont un effet direct sur le comportement de la population, ce journal a ajouté : «Lorsque des discours violents sont promus à partir de forums publics et contrairement à la loi, ou lorsqu’il est déclaré que certains mélomanes doivent quitter une ville particulière , il est naturel que le discours violent se manifeste sous la forme d’un comportement violent »

Ils ont en outre ajouté : « Mais un autre problème qui est à l’origine de la violence dans la société remonte aux pressions exercées sur l’opinion publique pour diverses raisons. Lors du match de football Iran-Liban, il a été observé que des femmes étaient maltraitées et agressées avec du gaz poivré. Ces pressions constituent également les racines profondes de la violence dans la société. Le deuxième problème important est la propagation de la pauvreté et les difficultés à gagner sa vie. Une personne qui a des difficultés à subvenir à ses besoins fondamentaux ne peut pas afficher des comportements pacifiques.

7,062FansLike
1,165FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous