IranDroits de l'hommeLe chef du judiciaire en Iran appelle à davantage...

Le chef du judiciaire en Iran appelle à davantage de répression

-

Iran Focus, Téhéran, 30 septembre – Le chef du judiciaire, l’ayatollah Seyed Mahmoud Hachemi Chahroudi a appelé à une répression « sévère » des « fauteurs de troubles », selon la presse officielle de jeudi.

S’exprimant lors d’une conférence commune du judiciaire et des forces de sécurité, Chahroudi a dit que « nous devons agir avec fermeté contre les fauteurs de troubles », un terme qui sert d’habitude aux autorités pour désigner les dissidents ou les citoyens ordinaires accusés de ne pas respecter les règlements islamistes.

Dans une allusion à des mouvements de protestation dans la banlieue pauvre de Téhéran et des grandes villes iraniennes ces derniers mois, Chahroudi a dit que la présence de la police dans ces zones devait être renforcée.

« L’insécurité qui existe dans les banlieues des grandes villes ne correspond pas à la République islamique », a estimé le chef du judiciaire. « Nous avons besoin de plus de commissariats et davantage d’agents de police et de sécurité dans ces secteurs. »

Evoquant la vague récente de répression à Téhéran, il a ajouté : « Nous exécutons les châtiments dans le cadre du plan de sécurité nationale ».

Lundi, le procureur de la révolution de Téhéran, Saïd Mortezavi, a annoncé que l’opération de vingt jours de lutte contre les fauteurs de trouble dans la capitale iranienne était prolongée d’un mois.

S’adressant à la presse, Mortezavi avait dit que l’opération avait rencontré un « vif succès » et que les Forces de sécurité de l’Etat avait procédé à de nombreuses arrestations.

7,062FansLike
1,161FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous