IranIran (actualité)Iran : Le ministre de la Défense confirme que...

Iran : Le ministre de la Défense confirme que l’Iran entraîne des kamikazes

-

Iran Focus, Téhéran, 29 septembre – Le nouveau ministre iranien de la Défense a annoncé que théocratie disposait de volontaires pour des opérations suicides, ce qui permettra au pays de résister aux ennemis étrangers, pouvait-on lire dans un hebdomadaire officiel.

Le général Mostafa Mohammadi-Nadjar a déclaré lors d’un rassemblement de gardiens de la révolution à Téhéran que « la nation iranienne dispose de forces prêtes au martyre dans le Bassidj, et nous n’avons donc pas besoin d’arme nucléaire », selon Patro-Sokhan, un hebdomadaire ultraconservateur proche du président Mahmoud Ahmadinejad.

Le Bassidj – affilié au corps des gardiens de la révolution – est une milice extrémiste loyale au guide suprême l’ayatollah Ali Khameneï.

« Une nation dotée de l’esprit de dévotion, de sacrifice et de martyre n’a pas besoin d’arme atomique et peut utiliser ses forces dévouées pour résister à l’ennemi et neutraliser ses menaces », a ajouté le ministre de la défense.

Nadjar a été le premier commandant de la force du Moyen-Orient des gardiens de la révolution dans les années 1980, et a personnellement supervisé l’opération suicide qui a tué 241 soldats américains à Beyrouth en octobre 1983.

« Nos martyrs ont montré aux puissances mondiales que l’Iran islamique est vivant et dynamique et qu’il est prêt aux plus grands sacrifices pour défendre ses valeurs et sa dignité », a dit Mohammad-Nadjar.

En juillet, Parto-Skhan avait mené une série d’interviews avec le commandant d’une garnison qui venait d’ouvrir ses portes pour recruter et entraîner des volontaires aux « opérations martyres ».

Mohammad-Reza Jaafari, un général des gardiens de la révolution, avait dit à l’hebdomadaire que la nouvelle «garnison des amoureux du martyre » recrutait des candidats volontaires aux opérations suicides contre des cibles occidentales.

Parto-Sokhan est publié dans la ville sainte chi’ite de Qom par l’institut d’Enseignement et de Recherches imam Khomeiny. Le président de l’institut, un religieux ultra, l’ayatollah Mohammad-Taghi Mesbah Yazdi, est considéré comme le mentor idéologique du président Ahmadinejad. Ils se sont rencontrés récemment à Qom le 28 septembre.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous