IranDroits de l'hommeIran : Arrestation de survivants du séisme dans des...

Iran : Arrestation de survivants du séisme dans des manifestations

-

Iran Focus, Téhéran, 3 avril – Les forces de sécurité de l’Iran ont arrêté plusieurs victimes du tremblement de terre qui protestaient contre l’inaction du gouvernement qui ne fait rien pour porter secours à la province du Lorestan, à l’ouest de l’Iran, secouée par un séisme.

La détresse et le désespoir ont tourné à la colère et à l’agitation pour les survivants affolés et frustrés par l’inaction du régime qui ne dirige pas les sinistrés vers des centres du gouvernement.

Vendredi, aux premières heures du jour, plusieurs séismes puissants et au moins 40 répliques ont réduit en poussière et en ruines des habitations et des villes entières. Les premières secousses se sont produites jeudi soir. Bien qu’elles n’étaient pas aussi intenses que le tremblement de terre de magnitude 6.0 qui a eu lieu au milieu de la nuit, les secousses ont tout de même incité beaucoup de gens à dormir dehors. Le décès de 90 personnes a été confirmé, chiffre qui aurait pu être beaucoup plus élevé s’il n’y avait pas eu ces plus petites secousses jeudi qui ont alerté les locaux.

A Boroujerd, une des villes les plus gravement touchées, les habitants en colère ont protesté devant un centre d’aide du gouvernement, car ils n’ont ni tentes pour s’abriter, ni soins médicaux, ni eau potable.

« Un certain nombre d’agitateurs et d’opportunistes ont été arrêtés dans les régions touchées par le tremblement de terre », a annoncé samedi soir Mehdi Hashemi, haut responsable du ministère de l’Intérieur iranien, après un meeting avec les responsables provinciaux des secours.

Hachemi a déclaré que les agents des Forces de sécurité de l’Etat d’Iran, les forces armées, le Bassidj et les Gardiens de la Révolution étaient déployés dans la province « pour maintenir la sécurité nationale ».

Dimanche, les agents des Forces de sécurité de l’Etat ont ouvert le feu sur des manifestants anti-gouvernement à Boroujerd, blessant ainsi plusieurs personnes à Jaafari-Gani Street et Shahdad Street, ont déclaré des locaux qui sont parvenus à fuir dans une ville voisine.

Le commandant des Forces de sécurité de l’Etat a envoyé des hommes à Boroujerd et Shir-Khoda Moradi et d’autres agents patrouillent dans les rues dans des véhicules de la police avertissant la population à l’aide de haut-parleurs qu’ils leur tireraient dessus s’ils se joignaient aux manifestants.

7,062FansLike
1,155FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Alors que les manifestations se poursuivent, le régime iranien se délite

Le monde a été captivé par la bravoure et la résistance des manifestants iraniens, en particulier les jeunes générations...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous