IranDroits de l'hommeLes USA poussent les banques à couper toutes leurs...

Les USA poussent les banques à couper toutes leurs relations avec l’Iran

-

The New York Sun, Washington, 2 octobre – par Eli Lake – (Exraits) Soutenue par une loi de nouvelles sanctions contre l’Iran, la secrétaire d’Etat Rice va presser les ministres des affaires étrangères demain au Caire pour donner l’ordre aux banques de la région de rompre leurs relations avec toute entité contribuant au programme nucléaire iranien, au soutien du terrorisme, ou à la recherche d’armes conventionnelles avancées.

Si le pari réussi au Caire, il renforcera les efforts américains visant à sanctionner l’Iran pour ignorer les résolutions internationales sur son programme nucléaire. Ces derniers 18 mois, l’administration Bush a discrètement réussi à faire pression sur quatre grandes banques européennes, y compris la HSBC à Londres, pour cesser les affaires avec l’Iran.

En effet, quand le Département du Trésor a annoncé au début de ce mois que la Banque Saderat iranienne serait bannies des marchés financiers américains, trois grandes banques japonaises ont aussi coupé leurs relations avec cette banque. Hier, la presse iranienne a annoncé que les négociations entre l’Iran et le Japon portant sur un contrat de 2 milliards de dollars pour développer le champ pétrolier Azadegan avaient échoué.

La loi de soutien pour la liberté en Iran, que le Sénat a adoptée samedi, et que le président Bush devrait signer cette semaine, menace d’interdire les marchés financiers américains à toutes les banques et compagnies qui contribueraient au projet nucléaire iranien ou à son développement d’armes avancées.

Dans ce domaine, la personnalité la plus attendue de la réunion de demain sera le ministre des affaires étrangères des Emirats arabes unis, le Sheik Abdullah bin Zayed al-Nahyan. Les banques de Dubaï, une sorte de Suisse arabe, gèrent les comptes personnels et d’affaires de nombreux dirigeants du régime iranien. Jusqu’à présent les Etats arabes s’étaient contentés de signaler par le biais du Conseil de Coopération du Golfe qu’ils aimeraient voir l’Iran mettre fin à l’enrichissement d’uranium.

“Un nombre de pays du Golfe sont préoccupés par le programme nucléaire iranien et demandent une action forte”, indique le directeur de recherches de l’Institut de politique du Proche-Orient de Washington, Patrick Clawson. « Ainsi, cette initiative des Etats-Unis permet à ces pays de prétendre qu’ils ne font que plier sous les pressions américaines, alors qu’en fait le programme nucléaire iranien ne les réjouit pas. »

M. Clawson souligne cependant que Dubaï jouit d’une autonomie considérable au sein des Emirats arabes unis. Il dit du Cheikh bin Zayed al-Nahyan: “N’oubliez pas que la personne qui sera là vient d’Abou Dhabi, et Abou Dhabi a moins d’intérêt dans les affaires financières de Dubaï qu’à Abou Dhabi ».

Samedi, M. Bush a adressé ses felicitations à la Chambre et au Sénat pour avoir adopté les sanctions concernant l’Iran. « Cette législation codifiera les sanctions américaines contre l’Iran tout en fournissant à mon administration la flexibilité pour adapter ces sanctions à des circonstances appropriées et pour imposer des sanctions aux entités qui aident le régime iranien à développer l’arme nucléaire », a-t-il dit.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous