IranIran (actualité)Le Japon va annuler son soutien au projet pétrolier...

Le Japon va annuler son soutien au projet pétrolier avec l’Iran en cas de sanctions de l’ONU

-

Bloomberg, 2 octobre – De Shigeru Sato – Le gouvernement du Japon a déclaré qu’il retirerait son accord au projet pétrolier d’Inpex Holdings Inc., à Azadegan, d’une valeur de 2,5 milliards de dollars, au cas où les Nations Unies imposaient des sanctions à l’Iran pour refuser de mettre un terme à ses recherches nucléaires.

« De manière générale, nous allons nous soumettre à l’ONU si elle décide de prendre de telles mesures et si des sanctions sont dirigées contre le projet d’Azadegan », a déclaré aujourd’hui à la presse le vice-ministre du Commerce, Takao Kitabata, depuis Tokyo.

L’Iran menace de révoquer son contrat signé en 2004 avec Inpex, plus grand producteur de pétrole et de gaz au Japon, si la société ne débute pas les travaux sur le projet tel que prévu. Avec le conflit autour du programme nucléaire de l’Iran, l’attention s’est tournée vers le rôle du Japon dans le projet Azadegan, plus grande découverte de pétrole pour ce producteur moyen-oriental ces 30 dernières années.

Cette nation du Moyen-Orient a ignoré la date butoir du 31 août fixée par le Conseil de Sécurité pour la suspension de l’enrichissement d’uranium, sous peine de sanctions éventuelles, encourageant les USA à se rallier du soutien pour imposer ses propres pénalités. Les Etats-Unis, meilleur allié du Japon, avancent que ces recherches ont pour objectif le développement d’armes nucléaires, accusation démentie par l’Iran.

Inpex a demandé à l’Iran une extension supplémentaire d’un mois à la date du 30 septembre pour débuter l’exploitation du champ pétrolier d’Azadegan de cette nation du Moyen-Orient, a rapporté hier l’agence de presse Fars. La société pétrolière d’Etat iranienne, qui a rejeté la requête, et Inpex poursuivaient aujourd’hui les négociations, a annoncé l’agence de presse iranienne hier sur son site Internet, citant des sources non-identifiées.

« Les négociations sont en cours », a affirmé Kitabata sans donner plus de détails sur leur progression.

Shuhei Miyamoto, porte-parole d’Inpex, a refusé de confirmer ou de nier le délai supplémentaire d’un mois ou tout autre élément des pourparlers.

Inpex Holdings, qui détient 75 % d’Azadegan et qui est à la tête d’un groupe de sociétés impliquées dans le projet, affirme ne pas pouvoir exploiter le champ tant que l’Iran ne retirera pas les mines terrestres déposées pendant la guerre contre l’Irak entre 1980 et 1988.

L’objectif de production pour 2012 pour le champ d’Azadegan est de 260 000 barils de pétrole par jour, soit 5 pourcent de la consommation actuelle au Japon.

7,062FansLike
1,166FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous