IranDroits de l'hommeUn opposant religieux arrêté en Iran

Un opposant religieux arrêté en Iran

-

Reuters, Téhéran, 8 octobre – Un haut dignitaire religieux musulman chiite opposé au système de loi cléricale en Iran a été arrêté dimanche à la suite d’affrontements entre ses partisans et les forces policières devant son domicile dans la capitale iranienne, ont rapporté les agences de presse iraniennes.

L’ayatollah Mohammad Kazemeini Boroujerdi a été mené en prison aux côtés de plusieurs de ses partisans, selon l’agence de presse iranienne des étudiants, ISNA, qui cite le vice gouverneur de Téhéran, Abdollah Rowshan.

Les autorités iraniennes se méfient de tout acte de défi, en particulier de la part de dignitaires religieux, au système clérical qui a été établi après la révolution islamique de 1979 par le leader révolutionnaire, l’ayatollah Ruhollah Khomeini.

Plus de 200 partisans de Boroujerdi ont affronté la police qui s’est servie de gaz lacrymogènes samedi lors d’une manifestation devant son domicile, selon les journaux. Certains reportages indiquent que ses partisans craignaient que l’ecclésiastique risque une arrestation imminente.

« Toutes les personnes, dont Boroujerdi, qui… sont à l’origine de ces troubles ont été arrêtées », a déclaré Rowshan, chargé des affaires politiques et de sécurité, selon ISNA.

Une autre agence de presse, ILNA, a cité Rowshan jetant le doute sur le statut de Boroujerdi, affirmant qu’il n’était pas un ayatollah, un des plus hauts rangs de la hiérarchie religieuse chiite.

La police a arrêté certains manifestants en possession de couteaux et de pistolets, a déclaré le bureau du gouverneur de Téhéran dans un communiqué.

Le quotidien Seday-e Edalat a affirmé que certains manifestants détenaient des couteaux et avaient allumé des feux autour de la maison de Boroujerdi dans le sud de Téhéran pour empêcher la police d’approcher. Une photographie montre la police en tenue antiémeute alignée devant la foule, la fumée montant vers le ciel.

Les hauts responsables n’ont pas pu être contactés pour commenter l’événement.

« Nous pensons que notre nation est fatiguée de la religion politique et qu’elle veut revenir à une religion traditionnelle », a affirmé Boroujerdi samedi à l’agence de presse iranienne ILNA.

Il a annoncé avoir écrit au secrétaire général de l’ONU, Kofi Annan, au chef de la politique étrangère de l’Union Européenne, Javier Solana, au pape Benoît ainsi qu’à d’autres personnalités pour leur demander de « s’efforcer de répandre l’idée de religion traditionnelle », selon ILNA.

L’Iran a un président élu et un parlement à sa tête, mais c’est le guide suprême qui détient l’autorité absolue, l’actuel ayatollah Ali Khamenei, en vertu du « velayat-e faqih », système de loi dirigé par un érudit religieux et introduit par Khomeini.

Le guide suprême est choisi par une assemblée d’ecclésiastiques élus.

Certains ecclésiastiques musulmans chiites traditionnels avancent que ces chefs religieux ne doivent pas jouer un rôle politique.

Un haut officier de police aurait déclaré que Boroujerdi s’était déclaré représentant du 12ème Imam « caché », que les Musulmans chiites vénèrent, ce qui a encouragé certaines personnes à faire des dons.

7,062FansLike
1,156FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous