IranDroits de l'hommeUn organisme de l’ONU accuse l’Iran de pratiquer la...

Un organisme de l’ONU accuse l’Iran de pratiquer la torture

-

Iran Focus, Londres, 22 novembre – Mardi, un comité de l’Assemblée générale des Nations Unies a accusé l’Iran de pratiquer la torture et des châtiments tels que le fouet, la lapidation et l’amputation de membres.

Le troisième comité de l’Assemblée générale de l’ONU a approuvé une résolution par un vote de 70 voix contre 48 et 55 abstentions.

Le troisième comité a exprimé sa « grave préoccupation » concernant « le harcèlement, les intimidations et la persécution permanente des défenseurs des droits humains, des organisations non gouvernementales, des opposants politiques, des dissidents religieux, des réformistes politiques, des journalistes, des parlementaires, des étudiants, des ecclésiastiques, des universitaires, des blogueurs et des syndicalistes, par le biais de restrictions excessives de la liberté de rassemblement, d’opinion, de conscience et d’expression, de menaces et le recours à des arrestations arbitraires et à la détention prolongée, visant aussi bien des individus que les membres de leurs familles, la fermeture injustifiée de journaux et de sites Internet et les restrictions sur les activités des syndicats et autres organisations non gouvernementales, ainsi que l’absence d’un grand nombre de conditions nécessaires à l’organisation d’élections libres et justes ».

La résolution dénonce également « la pratique de la torture et de châtiments cruels, inhumains et dégradants tels que le fouet ou les amputations » en Iran et « l’organisation d’exécutions publiques, comme des exécutions multiples en public et les exécutions en général ne respectant pas les garanties de protection reconnues par la loi internationale, ainsi que les sentences de lapidation ; et déplore en particulier l’exécution de personnes ayant moins de 18 ans à l’époque où le crime a été commis ».

Elle condamne le gouvernement théocratique pour « violence et discrimination envers les femmes et les jeunes filles dans la loi et en pratique » et accuse le Conseil des Gardiens radical de prendre des mesures visant à appliquer la discrimination systématique, les arrestations et la répression brutale envers les femmes qui exercent leur droit de rassemblement.

7,062FansLike
1,158FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Le régime iranien est assis au sommet d’un volcan en éruption

Les manifestations actuelles en Iran sont le volcan dont la Résistance iranienne parle depuis de nombreuses années. Ils ont...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous