IranDroits de l'hommeUn espoir dans l’art pour les enfants condamnés à...

Un espoir dans l’art pour les enfants condamnés à mort en Iran

-

METRO

JOHN HIGGINSON

Myspace, Flickr et les autres sites communautaires ne sont, en général, qu’un moyen amusant de partager des anecdotes et des photographies.

Mais pour les enfants condamnés à mort en Iran, ces sites représentent un lien fragile avec le monde extérieur pendant qu’ils attendent leur exécution.

Amnesty International, groupe de défense des droits humains, a ouvert des comptes sur MySpace et sur Flickr à ces enfants condamnés, afin qu’ils puissent parler à d’autres personnes de l’autre côté des murs de leur cellule.

L’artiste Delara Darabi avait tout juste 17 ans lorsque son petit ami l’a persuadée de confesser le meurtre qu’elle avait commis lors d’un cambriolage.

Il l’a convaincue qu’elle échapperait à l’exécution en raison de son âge, mais elle a été condamnée à mort en 2005.

Ils ont également été condamnés à une peine de prison de trois ans et à 50 coups de fouet pour vol et 20 supplémentaires pour « liaison illicite ».

Aujourd’hui âgée de 20 ans, Darabi peint dans sa cellule avec ses doigts et ses ongles en guise de pinceaux en attendant son exécution.

Elle a tenté de se donner la mort en janvier dernier et l’on pense qu’elle est fréquemment passée à tabac.

Elle écrit sur sa page sur le site Flickr : « J’essaie de me défendre à l’aide de couleurs, de formes et de mots. Depuis ce côté des murs, je vous salue, qui est allé voir mes peintures ? »

Sina Paymard, musicien, qui a été condamné à l’âge de 16 ans pour le meurtre d’un adolescent, attend lui aussi son exécution.

Il a frôlé la pendaison quelques jours après son dix-huitième anniversaire en septembre 2006, mais une grâce lui a été accordée à la dernière minute par la famille de la victime, touchée par le morceau qu’il a joué à la flûte ou ney (flûte du Moyen-Orient), son ultime requête.

Mais ensuite, la famille de la victime a demandé le prix du sang, que la famille de Paymard n’a pu payer.

L’Iran a signé un traité international dans lequel il s’engage à ne pas exécuter les personnes mineures. Mais au lieu de cela, les mineurs sont emprisonnés jusqu’à ce qu’ils atteignent leurs 18 ans et c’est à ce
moment-là que la peine de mort est prononcée contre eux.

Par ailleurs, Amnesty International affirme que l’Iran n’a pas même respecté cet engagement et que, l’année dernière, au moins un mineur de 17 ans, Majid Segound, qui a tué un de ses amis lors d’une bagarre, a été exécuté en public.

L’année dernière, 177 prisonniers ont été exécutés en Iran. Plus de 24 enfants attendent leur exécution.

Pour soutenir ce combat, cliquez sur www.stopchildexecutions.com

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous