IranDroits de l'hommeUn consultant américano-iranien détenu en Iran

Un consultant américano-iranien détenu en Iran

-

AP, 23 mai – Un consultant américano-iranien travaillant pour une fondation de George Soros, l’Open Society Institute, est détenu par les autorités iraniennes depuis le 11 mai, a annoncé mercredi cette ONG basée à New York.

La détention de Kian Tajbakhsh fait suite à l’arrestation d’une autre ressortissante américano-iranienne, Haleh Esfandiari, directrice du programme Proche-Orient à la fondation américaine Woodrow Wilson.

Cette universitaire, détenue depuis début mai en Iran, a été formellement accusée lundi par les autorités iraniennes de tentative de renversement du régime de Téhéran.

Pour sa part, Kian Tajbakhsh, un consultant en urbanisme de 45 ans, qui a également travaillé pour la Banque mondiale, collabore à l’Open Society Institute depuis 2004 « en toute connaissance du gouvernement iranien », assure la fondation de George Soros, un organisme privé qui encourage le développement de la démocratie dans le monde.

« Nous sommes préoccupés par sa sécurité et appelons à sa libération immédiate », déclare l’institut dans un communiqué.

Les autorités iraniennes n’étaient pas joignables dans l’immédiat pour confirmer l’information.

Outre Mme Esfandiari et M. Tajbakhsh, une autre Américano-Iranienne, la journaliste Parnaz Azima, qui travaille pour Radio Farda, une station financée par les Etats-Unis, est interdite de sortie du territoire iranien depuis la confiscation de son passeport en janvier dernier.

En mars, un ressortissant américain, Robert Levinson, ancien agent du FBI, a disparu après s’être rendu sur l’île iranienne de Kish.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous