IranDroits de l'hommeLe dialogue entre l'Iran et l'AIEA doit s'intensifier (ministre...

Le dialogue entre l’Iran et l’AIEA doit s’intensifier (ministre chinois)

-

AFP, Londres, 5 décembre – L’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) doivent intensifier leurs discussions concernant le programme nucléaire de Téhéran pour tenter de sortir de l’impasse actuelle, a estimé mercredi à Londres le ministre chinois des Affaires étrangères.

« Nous espérons que les différentes parties vont rester engagées dans le dialogue et la coopération sur ce problème et nous espérons également que l’Iran et l’Agence internationale de l’énergie atomique vont intensifier leurs consultations pour résoudre les problèmes en suspens », a déclaré Yang Jiechi à l’institut de réflexion britannique Chatham house, spécialisé dans les affaires diplomatiques.

La Chine espère « également que l’Iran va continuer à maintenir le dialogue avec le représentant de l’Union européenne afin qu’ils puissent travailler ensemble à ouvrir la voie à une reprise des négociations entre l’Union européenne et l’Iran », a ajouté le ministre chinois, qui effectue sa première visite au Royaume-Uni depuis sa nomination.

« Nous maintenons une position ferme de respect du programme international de non-prolifération des armes nucléaires et de promotion de la paix et de la stabilité dans le Moyen-Orient au sens large », a poursuivi Yang Jiechi.

« Dans le même temps, nous pensons que l’Iran a droit à l’utilisation pacifique de l’énergie nucléaire à partir du moment où il respecte les règles internationales appropriées », a-t-il souligné, précisant que la Chine avait dit « plutôt clairement » que les résolutions des Nations Unies « devaient être appliquées ».

Selon lui, la Chine estime « que la stratégie à double voie (négociations et sanctions, ndlr) est la bonne. Nous pensons que toutes les parties vont travailler ensemble pour chercher à obtenir une solution pacifique finale à ce problème au travers de négociations ».

Mais il a refusé de dire si Pékin soutiendrait une nouvelle résolution de l’ONU renforçant les sanctions contre Téhéran. Depuis le début de l’affaire du nucléaire iranien, la Chine a toujours été réticente aux sanctions contre l’Iran.

7,062FansLike
1,160FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

De sombres nouvelles pour de Téhéran après l’approbation d’une mission pour l’Iran à l’ONU

Après de nombreuses discussions et débats, le Conseil des droits de l'homme des Nations Unies a approuvé une mission...

La résistance populaire iranienne a changé la politique de complaisance

Peu de temps après que le nouveau gouvernement américain a commencé ses obligations en janvier 2021, main dans la...

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous