IranDroits de l'hommeIran: répression des minorités religieuses

Iran: répression des minorités religieuses

-

WEA RLN, 2 mars – Le Jeudi 10 février (22 Bahman sur le calendrier iranien) était le jour du 26ème anniversaire de la révolution islamique qui a déposé la monarchie iranienne et a installé une république islamique. L’état séculaire a été remplacé par une quasi-théocratie où le gouvernement est soumis, et contrôlé par le Conseil des gardiens, constitué d’ecclésiastiques et de juges fondamentalistes Shia.

Beaucoup d’Iraniens trouvent la situation religio-politique en Iran suffoquante aujourd’hui, répressive et déprimante.

Il n’y a aucune liberté d’expression ou de religion. La violence contre des femmes, le suicide, l’utilisation de drogue et la prostitution sont endémiques et le SIDA augmente.

Beaucoup d’Iraniens désirent ardemment l’ouverture et la liberté, mais sous la loi islamique le témoignage Chrétien à des musulmans (prosélytisme) est interdit et le renoncement à l’Islam (apostasie) est une offense capitale.

En dépit de l’histoire antique du christianisme dans la région, il est traité comme une religion étrangère et comme une menace à la sécurité nationale.

Hamid Pourmand (47), un pasteur-laïc protestant iranien des Assemblées de Dieu, a été arrêté le 9 septembre 2004.

Bien que l’accusation d’espionnage militaire aie été abandonnée, la cour militaire à Téhéran a entendu que Pourmand sert dans ‘une église souterraine ‘et que ‘beaucoup de musulmans ont été convertis au christianisme par son ministère.

Maintenant il va être jugé par la cour de Bandar-i Bushehr (où il a prêché la Parole), accusé d’apostasie et de prosélytisme. Il sera sans aucun doute commandé à retourner à l’Islam ou à en souffrir les conséquences.

Le pasteur Pourmand est marié à une Chrétienne Assyrienne, père de deux enfants en bas âge.

Au début des années 90, l’Iran a été embarrassé par la pression et une attention négative qui a résultée d’une campagne internationale de recommandation menée par un évêque iranien, Haik Hovsepian-Mehr, contre la peine de mort pour apostasie remise au pasteur protestant, Mehdi Dibaj.

La libération surprise de Dibaj en janvier 1994 était malheureusement une victoire de courte durée. Quelques jours plus tard, l’évêque Haik a été enlevé et exécuté.

Au courant de l’année 1994, le pasteur Dibaj et le Révérend Tateos Michaellian, remplaçant de l’évêque Haik’s à la tête du Conseil protestant iranien, ont été enlevés et exécutés.

Indépendamment de la décision de la cour, le pasteur Pourmand est en grand danger, en particulier parce que les Etats-Unis n’ont aucun moyen d’intervention, dû à l’extrême tension actuelle entre les Etats-Unis et l’Iran.

7,062FansLike
1,159FollowersFollow
0SubscribersSubscribe

Dernières nouvelles

Les crimes d’Ali Khamenei à Piranshahr et Javanrud en Iran

Au 67e jour de la révolution iranienne, le régime iranien a tenté de mettre un terme aux manifestations dans...

Iran : médecine chère, vie humaine bon marché

Un regard sur les armes que le régime iranien utilise contre son peuple pour réprimer les protestations sociales, révèle...

Qui est le juge meurtrier du régime iranien Abolqasem Salavati ?

La semaine dernière, le cas de plusieurs personnes arrêtées lors du soulèvement du peuple iranien a été renvoyé au...

Le régime iranien est incapable d’arrêter les protestations

Les gouvernements totalitaires, qu'il s'agisse d'une monarchie ou d'un régime clérical, et leurs partisans internationaux poursuivent le même objectif,...

Dix pour cent de la nation iranienne est prête à se sacrifier pour la liberté

Selon les estimations du principal groupe d'opposition au régime iranien, l'Organisation des Moudjahidine du peuple d'Iran (OMPI/MEK), plus de...

L’imposture de Khamenei au sujet du coup d’État de 1953 et la révolution de 2022

Le 2 novembre, le guide suprême du régime iranien, Ali Khamenei, a de nouveau attribué la révolution en cours...

Doit lire

Iran : la sécurité, un pari dans lequel Khamenei a perdu

Dans son dernier discours, le guide suprême du régime...

Fissures mortelles et indiscernables dans le système iranien

La présence prévue du Guide suprême du régime iranien...

vous pourriez aussi aimer EN RELATION
Recommandé pour vous